Portrait : Yvan Neyou, un diamant brut à polir

crédit photo : asse.fr

Le mercato est désormais terminé. Le Talk Show Stéphanois va donc vous proposer les portraits de toutes les recrues stéphanoises de ce mercato encore haut en couleur.

Arrivé cet été en prêt en provenance de la réserve du SC Braga, Yvan Neyou a eu le droit à bon nombre de critiques et moqueries de la part de certains « supporters » stéphanois lors de sa signature. Quelques semaines plus tard, ces mêmes personnes doivent sûrement avoir retourné leur veste et décrire le milieu défensif de 23 ans comme un bon joueur au potentiel très intéressant. Portrait de ce diamant brut qui ne reste plus qu’à être taillé.

Lancé en National

Camerounais de naissance, Neyou a grandi en Île-de-France à Brunoy (Essonne) et a été formé à l’Institut National du Football de Clairefontaine, où il a côtoyé d’autres joueurs talentueux de la génération 1997 comme Allan Saint-Maximin, Marcus Thuram, Amine Harit, Christopher Nkunku ou encore Florian Aye.

Parti ensuite du côté de l’AJ Auxerre, il ne sera pas resté longtemps dans l’Yonne puisque son physique frêle l’aura empêché de s’imposer malgré une technique assurée. Il décide alors d’aller exploiter son talent ailleurs et rejoint le CS Sedan-Ardennes, club avec lequel il va découvrir le championnat de National (troisième division française). Là-bas, il s’impose petit à petit (17 matchs joués) et réalise des performances abouties qui tapent dans l’œil des recruteurs du Stade Lavallois. En janvier 2017, il s’envole donc pour la Mayenne et goûte aux joies de la Ligue 2 (5 matchs) avant de voir le club être relégué en National. Le natif de Douala retrouve du coup un championnat qu’il connaît déjà et prend part à 18 rencontres en 2017/2018 (un but).

Deux années difficiles au Portugal

Malgré le peu de matchs qu’il a disputé en professionnel jusque là (une quarantaine), Neyou voit les portugais du SC Braga s’intéresser à son profil et même le recruter en août 2018. Pour lui, un pallier est peut-être enfin franchi et il voit là l’occasion de s’imposer dans un club de haut-niveau. Âgé de 21 ans, il ne va malheureusement pas réussir à convaincre les différents coachs passés chez les rouges et blancs durant deux années. Il ne prendra part qu’à seulement huit rencontres de Liga Pro (D2 portugaise) en 2018/2019 pour deux buts inscrits et quelques unes en troisième division en 2019/2020. Son passage au Portugal est donc loupé.

Un talent à la relance à Sainté

Cependant, plusieurs de ses anciens coéquipiers ou entraîneurs n’hésitent pas à le couvrir d’éloges et le décrivent comme un super footballeur. À 23 ans, il est donc aujourd’hui un joueur de l’AS Saint-Étienne et a tout pour enfin éclore au haut-niveau. Très à l’aise techniquement, il peut devenir un milieu défensif de grande classe s’il parvient à muscler et simplifier un tantinet son jeu. Capable de casser des lignes et de relancer proprement, il fait partie des titulaires indiscutables de Puel depuis le début de saison et sera probablement acheté au terme de celle-ci s’il continue sur sa lancée. Reste à voir jusqu’où ce diamant brut peut-il aller, tout sera une question de motivation, de volonté et un peu de réussite (notamment avec les blessures) puisque le talent, il l’a.

ARTICLES SIMILAIRES

Le cri du cœur d’un fidèle supporter des Verts !

Ayant lancé un cri du cœur récemment en commentaire sur notre site, Maurice, un supporter des Verts de 62 ans qui suit le club...

Billet d’humeur : Quel onze type pour les Verts ?

Depuis le début de la saison, Claude Puel a du faire face à de nombreuses absences ou suspensions et a ainsi utilisé trente joueurs...

Anecdote : L’analyste vidéo de Brest connaissait déjà bien Gourna !

Dans un dossier consacré aux conséquences dans le football réel du jeu Football Manager, le quotidien Ouest-France donne la parole à un analyste vidéo...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -