Actualité Billets d'humeur

Le mercato du Talk : Des pistes en Premier League (édition latéral)

Faisant office de meilleur championnat du monde, la Premier League regorge de talents mais nombreux s’avèrent en manque de temps de jeu à cause d’une rude concurrence ou de divers choix. L’ASSE étant dans l’absolue besoin de considérablement se renforcer en janvier, notre recruteur maison s’est donc penché sur le championnat anglais et a identifié plusieurs joueurs pouvant plus ou moins correspondre au profil idéal pour cette deuxième partie de saison. Aujourd’hui, place aux latéraux avec cinq profils sélectionnés.

Des jeunes à fort potentiel

Jonjoe Kenny : Formé à Everton, le natif de Liverpool représente une potentielle super affaire. En effet, ce latéral droit de 24 ans sera en fin de contrat au terme de la saison et son club le laissera certainement partir pour une petite somme en janvier, voire même gratuitement. Possédant un salaire de 76.000 euros par mois chez les Toffees, il ne se montrera qui plus est certainement pas trop gourmand financièrement parlant. Pourtant, sa jeune carrière parle pour lui si l’on se réfère à ses statistiques. Prêté une saison à Schalke en 2019-2020, il a réalisé une saison pleine en Bundesliga (31 matchs, 2 724 minutes jouées, 2 buts/3 passes décisives) puis s’est également montré à son aise en Ecosse durant cinq mois avec le Celtic Glasgow de février à juin dernier (16 matchs, 1 440 minutes jouées, 4 passes décisives). Néanmoins, ça n’est pas pour autant qu’Everton lui donne sa chance cette saison (4 matchs, 280 minutes jouées dont 180 en EFL Cup) alors que ses prêts se sont avérés concluants et qu’il avait auparavant su afficher des qualités en Premier League (29 matchs de 2017 à 2019, 2 388 minutes jouées, 3 passes décisives). Passé par toutes les catégories jeunes de l’équipe d’Angleterre (55 sélections des U16 aux Espoirs, 2 buts/4 passes décisives), il saura sûrement faire preuve de ses qualités en Ligue 1 et ainsi aider le club dans sa quête du maintien. Point à ne pas négliger non plus, il pourrait aussi devenir un actif important dans les mois à venir puisqu’il est encore assez jeune.

Jonjoe Kenny - Stats et palmarès - 21/22

Yan Valery : Ce latéral droit de 22 ans a été formé à Rennes puis Southampton et s’est révélé lors de la saison 2018-2019 en disputant 23 matchs de Premier League avec les Saints (1 714 minutes jouées, 2 buts/1 passe décisive). Malheureusement pour lui, il n’a pas pu confirmer la saison suivante puisqu’il a été touché assez sérieusement par le Covid (11 matchs joués). Ces deux dernières saisons, il a alterné entre blessures, banc de touche et quelques minutes de temps de jeu par-ci par-là (8 matchs, 551 minutes jouées). Un prêt, avec ou sans option d’achat (qui pourrait être négociée assez basse car fin de contrat en juin 2023), serait alors le bienvenu pour relancer sa carrière. Un retour dans son pays natal, où il n’a encore jamais joué au haut-niveau, pourrait certainement permettre à l’ancien international français (6 sélections en U17, 1 en U18) de briller puisqu’il possède les qualités d’un latéral moderne.

Yan Valery

Des joueurs d’expérience

Ryan Fredericks : Formé à Tottenham mais n’ayant jamais réussi à s’y imposer, ce latéral droit de 29 ans s’est fait un nom en deuxième division anglaise, notamment sous les couleurs de Fulham de 2015 à 2018 (106 matchs de Championship, 15 passes décisives), et a découvert la Premier League avec West Ham depuis désormais trois ans et demi (57 matchs, 2 buts/4 passes décisives). Après deux premières saisons intéressantes, il a petit à petit perdu sa place et n’est devenu qu’un simple joueur de rotation la saison dernière. Pire, il n’est même plus utilisé cette saison (2 minutes jouées seulement, le 15 août dernier lors de la 1ère journée), ce qui devrait le pousser à trouver une porte de sortie cet hiver malgré un salaire assez confortable (approximativement 190.000 euros par mois) qu’il touchera jusqu’au 30 juin prochain, date de la fin de son contrat. Rapide et percutant dans son couloir, il possède une bonne qualité de centre et sait se montrer sérieux défensivement. Une arrivée libre serait une belle aubaine mais faut-il encore que l’ancien international U19 anglais accepte une importante baisse de salaire.

Ryan Fredericks

Nathaniel Clyne : Auteur de belles saisons de 2012 à 2017 sous les couleurs de Southampton et Liverpool (197 matchs, 7 buts/13 passes décisives) qui lui ont valu 14 sélections avec l’équipe nationale d’Angleterre (14 sélections, une passe décisive), ce latéral droit de 30 ans n’a quasiment pas joué chez les Reds de 2017 à 2019 (7 matchs, 282 minutes jouées) et s’est relancé du côté de Bournemouth de janvier à juin 2019 (14 matchs de Premier League, une passe décisive). Ayant vécu une saison blanche en 2019-2020, il est parti gratuitement de Liverpool en octobre 2020 pour rejoindre son club formateur, Crystal Palace. Depuis, il a joué 16 rencontres (1 327 minutes jouées, une passe décisive) dont seulement 2 cette saison (90 minutes contre Manchester United le 5 décembre et une minute contre Everton une semaine plus tard). Son profil paraît plus qu’intéressant et il pourrait être un véritable apport dans le couloir droit de la défense où Maçon s’est révélé un peu tendre lors de la première partie de saison (moins performant que lorsqu’il évoluait à gauche avant sa grosse blessure). En fin de contrat au terme de la saison, il ne représentera pas un gouffre financier, surtout que son salaire actuel (estimé à 120.000 euros par mois) sera sûrement revu à la baisse dans son prochain contrat, chez les Verts ou ailleurs…

Nathaniel Clyne

Martin Kelly : Formé à Liverpool, ce latéral droit de 31 ans ne s’est jamais imposé chez les Reds (62 matchs, 1 but/3 passes décisives en 6 saisons) mais a su gagner sa place à Crystal Palace de 2014 à 2020 (145 matchs, 1 but/4 passes décisives). Ayant acquis une bonne expérience en Premier League, l’international anglais (1 sélection en 2012) ne joue malheureusement plus depuis la saison dernière avec les Eagles (91 minutes disputées, aucune cette saison) suite à quelques blessures, notamment au mollet. Possédant un profil de latéral un peu vieillissant, il pourrait néanmoins être une bonne doublure pour Maçon et même pourquoi pas s’imposer puisqu’il parait assez fiable défensivement. En fin de contrat au terme de la saison, il culmine à près de 120.000 euros par mois mais ne devrait pas réussir à retrouver un contrat si lucratif pour lui. De plus, son club acceptera sûrement de le libérer en janvier s’il trouve preneur.

Martin Kelly

Le mercato du Talk : Des pistes en Premier League (édition attaquant)

Le mercato du Talk : Des pistes en Premier League (édition ailier)

Le mercato du Talk : Des pistes en Premier League (édition milieu de terrain)

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :