Absent du groupe stéphanois pour le déplacement à Bordeaux, Charles Abi n’était pas blessé comme l’a expliqué Claude Puel hier après la rencontre dans des propos retranscris par Le Progrès. Le jeune attaquant a tout simplement fait les frais de la concurrence et son absence n’était rien d’autre qu’un choix de l’entraîneur stéphanois.

Des bons entraînement de Krasso

« Son absence c’était un choix. Charles n’est pas trop bien en ce moment et il y a de la concurrence chez les jeunes. Krasso a fait de bons entraînements, cela permet à chacun de se responsabiliser, de progresser et de continuer à travailler. Rien n’est arrêté. »