Interviewé récemment dans le journal L’Union au sujet de la futur arrivée d’Oscar Garcia au poste d’entraîneur du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot s’est montré assez élogieux envers l’ancien coach stéphanois. Le Président rémois a notamment a loué ses nombreuses qualités et a même osé une comparaison audacieuse avec un certain Aimé Jacquet.

Un jeune entraîneur avec ses idées

« Ce n’est pas le CV d’Oscar Garcia qu’on a recruté, mais son vécu, son savoir-faire, son investissement, sa philosophie et ses concepts de travail, son identité de jeu. À 47 ans, ce n’est pas un vieux routier du foot, il est frais avec ses idées. Il est aussi polyglotte, ce qui facilitera la communication avec ses joueurs venus de divers horizons. »

Un parcours pas linéaire qui rappelle celui d’Aimé Jacquet ?

« Il a démontré à Salzbourg, dans la galaxie Red Bull, qu’il savait travailler avec des jeunes, les faire progresser et aussi gagner des titres. Certes, son cursus n’est pas linéaire. Comme tout entraîneur, il a eu des hauts et des bas. Souvenez-vous que le maître de tous, Aimé Jacquet, s’était fait virer d’un club avant de devenir champion du monde. »

Des similitudes avec son expérience à Salzbourg

« Oscar Garcia a étudié d’autres projets. Il s’est arrêté sur le nôtre, il a visionné nos matchs, découvert nos jeunes, notre organisation. Il s’est renseigné de son côté, j’ai senti de l’envie. Il était sollicité dans d’autres pays mais il a préféré mettre ces projets en stand-by pour se pencher sur notre organisation, sur nos ambitions. Il pense trouver chez nous un peu de ce qu’il a connu à Salzbourg. »