Présent hier lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, Ibrahim Sissoko demeure l’un des hommes clés de cette saison, en témoignent ses 12 buts inscrits en Ligue 2.

Blessé face à Ajaccio et indisponible pendant plusieurs semaines, l’attaquant malien l’assure, il « se sent bien » physiquement.

Invité à évoquer la contre-performance face à QRM, l’attaquant stéphanois souhaite tourner la page et rebondir : « Difficile ? Je ne pense pas. On fait ce sport pour les émotions et surtout pour jouer des matches comme ça. C’est sûr qu’il y a de la déception parce qu’on pouvait avoir une meilleure fin de saison. Mais tout n’est pas fini. Il y a encore ce playoff. On veut passer à l’étape d’après, tout le monde est motivé.« 

L’occasion d’évoquer également la forme de leur adversaire du soir : « Rodez est une équipe très forte mentalement, capable de renverser des situations. Mais nous aussi on a aussi fait des séries de victoires. Honnêtement, on n’a pas parlé de Rodez entre nous. Si on fait le boulot de notre côté – et on s’est préparés comme ça – on n’a pas à se poser de question concernant Rodez.« 

Enfin, le numéro 9 stéphanois l’assure, les joueurs de l’ASSE comptent bien tout donner pour cette rencontre : « On voit que sur les statistiques, on a toujours autant d’occasions. Certes, on ne les met pas au fond. C’est ce qu’on doit changer et on s’accroche mais, physiquement, les courses sont là, l’intensité aussi. On ne fait pas moins d’efforts. Demain, sur un match, il faudra être à 200%.  Tout se jouera à ce moment-là. On va faire le maximum.« 

Des propos à retrouver en intégralité sur le site officiel du club.

Il ne reste plus qu’à joindre les paroles aux actes !