Présent en conférence de presse d’avant-match ce jeudi, Olivier Dall’Oglio était invité à commenter la rencontre qui attend les Verts ce soir. Une rencontre particulièrement importante pour définir la saison des Stéphanois.

L’occasion pour l’entraîneur d’évoquer la semaine stéphanoise, une semaine après la défaite face à QRM : « On n’a pas révolutionné quoi que ce soit et je n’ai rien inventé. Je suis factuel : on a des matches à gagner, il faut retourner dans l’arène. Passée la déception, on se doit d’être en forme pour attaquer ce playoff qu’on peut qualifier de match de Coupe. On a fini troisièmes, on aurait pu finir deuxièmes… mais il ne faut pas oublier d’où on vient. Les joueurs ont fait des choses intéressantes cette saison et on avait deux gros candidats avec Auxerre et Angers qui ont occupé les deux premières places toute la saison et on est quand même venus les titiller. On a la chance de jouer encore quelque chose. Quand on tombe, on se relève.« 

Pour autant, le coach stéphanois se veut optimiste quant à l’état d’esprit qui règne dans les rangs stéphanois : « Oui, sur les entraînements, les garçons sont présents. Tout le monde veut être là. Maintenant, il va falloir prouver en compétition. Après la dernière journée, j’ai été plus dur avec les joueurs. Ça ne me fait pas plaisir, mais quand il faut dire les choses, on les dit. Ça ne sert à rien de rester frustré toute la semaine. Je n’en veux pas à mes joueurs, j’aime mon groupe. Il y a de bons joueurs, de bons garçons qui ont envie. En termes d’investissement, les joueurs sont présents. On ne serait jamais remontés à la 3e place s’ils ne l’avaient pas été. Les données physiques n’ont pas baissé, les courses sont là. Elles sont peut-être moins efficaces en ce moment parce qu’elles sont moins coordonnées au niveau offensif. Mais c’est le football, certaines choses sont difficiles… Il faut savoir progresser, avancer. « 

Des propos à retrouver en intégralité sur le site officiel du club.