Conférence de presse

Dupraz : « Je ne vais pas évoquer le fait que nos supporters ne soient pas là pour justifier la difficulté de notre tâche »

Présent en conférence de presse hier, Pascal Dupraz a été questionné sur l’absence des supporters ce soir face à Reims suite au huis clos prononcé par la commission de discipline de la LFP. L’entraîneur des Verts a bien évidemment regretté de ne pas pouvoir compter sur le douzième homme du Chaudron et a expliqué qu’il n’avait pas trouvé dangereux le spectacle offert par les Green Angels face à Monaco qui a valu cette sanction.

Besoin plus ici qu’ailleurs des supporters

« Bien sûr que je regrette de jouer ce dernier match à domicile dans un stade vide. Nous avons besoin ici plus qu’ailleurs de nos supporters parce qu’ils sont meilleurs qu’ailleurs. Il se trouve que demain ils ne seront pas là mais pour eux on peut quand même se lever un peu les miches (sic), non ? Je ne vais pas me mettre les instances à dos mais bon… je n’ai pas vu grand monde en danger le jour où ils ont allumé des pétards. C’était sympa, festif. Il parait qu’ils n’ont pas le droit, il y a certainement des bonnes raisons, mais moi j’ai trouvé ça chouette. Le seul truc qui m’a vraiment gonflé c’est qu’on ait perdu ce match là contre Monaco. Pour le coup, les supporters n’avaient rien fait pour qu’on ne gagne pas. C’est tout ce que je peux dire. Les feux d’artifices c’est sympa. Je préfère ça à des chants débiles mentaux. Par contre, je ne vais pas évoquer le fait que nos supporters ne soient pas là pour justifier la difficulté de notre tâche. On a besoin de faire un très bon match pour marquer des points après nos trois revers consécutifs. »

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

(1 commentaire)

  1. ce charlatan n ira pas en tribune même seul, car c est mort, même en barrage ils se feront battre. Les joueurs ne sont plus investis.
    Vivement un coup de balai dans cette équipe de m…de de banlieue avec un entraineur de m..de, un staff de m..de, des présidents de m..de.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :