Data/Tactique

Data / Tactique : les clés du match face à Reims

C’est le grand jour, avec le match entre Lorient et Bordeaux, deux adversaires directs dans la course au maintien, la réception de Reims devient pour l’ASSE le match le plus important de la saison avant un éventuel barrage. Comment aborder cette rencontre ? Que garder du match face à Nice et de quoi doit se méfier l’ASSE ? Voici les questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

Bataille de système

Nos confrères de l’Équipe annoncent un 3 – 4 – 3 du côté stéphanois avec le retour de Gourna à la place de Youssouf, de Trauco à la place de Silva face à un 3 – 5 – 2 du côté des hommes d’Oscar Garcia. Pascal Dupraz devrait même plutôt choisir Ryad Boudebouz en numéro 10 derrière le duo Khazri – Bouanga, afin que ce dernier puisse redescendre sur les phases défensives et gérer Matusiwa situé en pointe passe du milieu en triangle champenois. On constate par ce système plusieurs points. Reims est une équipe qui apporte beaucoup de densité et qui s’appuie sur un bloc plutôt bas et solide, seulement 13 défaites et 40 buts encaissés, un standing du niveau de Rennes dans ce domaine. Cette volonté coupe un peu leur allant offensif. Le duo d’attaque Touré – Zeneli se retrouve esseulé et peu servi. Reims est l’avant-dernière équipe en terme de progression par la passe ou encore de passes réussies dans les 30 derniers mètres. Idéal pour des Stéphanois peu sûrs en défense, malgré le retour d’un Saidou Sow plus que convaincant ce mercredi et possiblement d’un Falaye Sacko en sortie de banc pour remplacer Mangala, toujours sous le coup d’une suspension pour un éventuel barrage et loin de satisfaire en Forez.

Quelle animation ?

L’ASSE ne devrait pas trop subir un pressing intense des Rémois. Les Verts ont par contre tout intérêt à imposer le leur. Sainté est l’équipe qui a le meilleur pourcentage de pressions réussies en Ligue 1 cette saison. Une valeur sure trop oubliée en deuxième mi-temps face à Nice. Il ne faut pas confondre pressing et bloc haut. Face aux Niçois, les Verts avaient exercé un excellent pressing avec un bloc plutôt bas afin de se projeter en contre. Face à Reims, les Verts devraient avoir et doivent avoir la possession du ballon, le pressing devra donc s’enclencher plus haut. Une prise de risque qui devra être mesurée, mais qui peut s’avérer utile si elle permet rapidement d’isoler le duo offensif du trio au milieu du terrain. Offensivement, les Verts devront s’appuyer sur des appels dans le dos des pistons de Bouanga, Khazri ou Boudebouz, combinées à des appels de Trauco et Maçon sur les ailes, mais surtout à des percussions et des passes parfaites de Camara et Gourna. Ils en sont capables. 

Les Verts ont des atouts et toutes les clés pour s’imposer ce soir, à eux de respecter un plan de jeu simple, garder une intensité sur 90 minutes en étant pressants, à l’aise avec le ballon et intelligents dans le jeu sans ballon. Toute une ville, un peuple est derrière Sainté, le vert et le blanc devront continuer de briller. 

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :