Dans un peu plus de 24 heures, l’ASSE disputera son premier round face au FC Metz dans un Chaudron acquis à sa cause. Un match d’une importance cruciale puisqu’il offrira un avantage crucial au vainqueur dans la course à la Ligue 1.

Présent en conférence de presse, Laszlo Bölöni, l’entraîneur des Messins, est logiquement sur son futur adversaire. Si le coach messin affirme encore croire au maintien des siens, celui-ci reste tout de même sur ses gardes face à nos Verts. Des propos relayés par nos confrères de Poteaux-Carrés :

« On est en vie, on veut rester en vie jusqu’au bout. On sait qu’il faut être costaud, qu’on va dans un endroit où la culture du football français, c’est presque de là-bas qu’elle est sortie. Reims un peu avant si je ne me trompe pas. Reims, et après Saint-Etienne, Marseille, Lyon, le Paris-Saint-Germain. Ils ont une culture importante, on le voit dans le stade. A Saint-Etienne, il est plein à chaque fois avec des supporters qui donnent tout pour leur équipe, parfois trop. Dans ces conditions, sur le terrain et dans la tête, il faut essayer d’être le plus fort possible. C’est une équipe qui a un milieu de terrain et une attaque très forts. Ils ont des joueurs physiquement extrêmement bien dotés dans la défense. Ils ont une équipe qui aujourd’hui en France peut poser des problèmes à beaucoup, beaucoup de monde.«