News

Aouchiche : « À Saint-Étienne je me bats tous les jours pour une place de titulaire »

Interviewé dans le magazine Onze Mondial, Adil Aouchiche a évoqué plusieurs sujets liés à sa première saison chez les Verts. Le jeune milieu de terrain parle notamment de sa progression, de la différence entre le PSG et l’ASSE ou encore de l’apport de Claude Puel. Extraits.

Il veut faire beaucoup mieux

« D’un point de vue football, statistiques et performances, je trouve que j’ai fait une bonne saison. Je m’en sors pas mal pour un joueur de 18 ans. Même si je sais que je peux faire beaucoup mieux. Et je veux faire beaucoup mieux. Certains peuvent dire que j’ai fait une bonne saison, que je me suis bien débrouillé pour un jeune. Moi, ça ne me suffit pas. »

Se battre tous les jours pour être titulaire

« D’un point de vue progression, j’ai bien évolué. J’ai très bien grandi. Je vis des choses que je n’aurais pas vécues dans un club comme le PSG. Au PSG tu es tranquille, tu es dans un fauteuil, tu ne te poses pas trop de questions, tu n’es pas forcément titulaire, tu te reposes sur les stars. À Saint-Étienne je me bats tous les jours pour une place de titulaire. Ici on peut gagner grâce à moi. Je gagne beaucoup en maturité et en expérience. J’ai participé à 34 matchs quand même, c’est un truc de fou. Dans ma génération je suis le troisième joueur qui joue le plus en Europe. J’ai ce que je veux donc je n’ai pas à me plaindre. »

Un meilleur joueur sur le plan défensif

« J’ai progressé sur mes points faibles, comme les replis défensifs, sur les plans physique et athlétique. Maintenant je garde mieux la balle sous pression. J’ai aussi appris à moins avoir le ballon et à mieux me déplacer sur le terrain. J’ai appris à plus défendre. Ici, j’ai appris qu’un ballon dans un match, c’est hyper précieux et important, tu ne peux pas le perdre comme ça. Au PSG, si tu perds un ballon, tu sais que tu vas en avoir plein d’autres et que tu pourras tenter de nouvelles choses. Surtout, on ne va rien te dire entre guillemets. Ici, si tu le perds, ça peut faire but contre ton équipe. »

Une belle progression grâce à Puel

« J’ai bien progressé grâce au coach, il m’a beaucoup parlé. Je suis un joueur important aux yeux du coach et aux yeux du club, je me sens vraiment bien ici (…) La saison à venir, je serai plus serein, plus confirmé, j’aurai encore plus envie avec des objectifs encore plus grands. »

(1 commentaire)

  1. Il ne coûte pas cher ?
    Vous pensez qu’on va vous le donner ?
    La braderie de Bouanga a été une leçon.
    Ferhat à moins de 8 millions inutile de rêver.
    C’est sa valeur sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :