Jean-François Soucasse, président exécutif de l’ASSE, était un homme heureux hier soir au terme de la rencontre face au FC Metz, les Verts actants ainsi leur retour dans l’élite du football français.

Interrogé en zone mixte, l’ancien toulousain est revenu, pour EVECT, sur la longue saison vécue par les Stéphanois : « Je suis ému parce qu’on a vécu des moments complexes. Beaucoup ont surement douté à un moment de cette capacité à atteindre l’objectif. Le scénario est assez incroyable, on a les balles de match que l’on manque. Je suis heureux pour ces joueurs. Cela fait 20 ans que je suis dirigeant, c’est peut-être un des groupes les plus sympas que j’ai connu. On a pris beaucoup de plaisir avec eux. On avait une frustration que ce qu’ils faisaient, le travail effectué, les qualités qu’ils avaient ne soient pas récompensées. C’est un magnifique moment, il va falloir en profiter et Saint-Étienne est en Ligue 1, c’est définitivement sa place. Je suis très heureux, humblement, d’avoir fait partie de ce grand collectif. On l’a fait tous ensemble.« 

L’occasion, également, d’évoquer le match qui s’est imposé comme le tournant de la saison : « Lorsqu’on fera le bilan de cette saison, je crois que le match à Dunkerque a été une sorte de révélateur. Il y a eu une prise de conscience de tout le monde, sur le fait que l’on était en train de rater un objectif qui pour le coup, restait atteignable. Peut-être une prise de conscience, la qualité des joueurs, la qualité du staff.«