Formé à l’ASSE, Willy Sagnol a bien connu Claude Puel à Monaco et s’est donc exprimé à son sujet dans une interview accordée à Poteaux Carrés il y a une semaine. L’ancien latéral du Bayern Munich a été marqué par l’entraîneur actuel des Verts et a expliqué qu’il est l’homme de la situation.

Un homme avec des principes et des valeurs

« Je l’ai côtoyé environ 1 an et demi. Avant lui, c’était Jean Tigana. Claude a pris la succession. Souvent, j’entends dire que Puel est un mec dur mais il s’est un peu assagi avec le temps, car au début c’était très dur avec lui (rires). Il avait une exigence extrême. Humainement c’est quelqu’un de génial. Il a des principes et des valeurs. Parfois il peut avoir du mal avec des gens qui ne partagent pas ses principes de loyauté, de sérieux, d’abnégation, d’honnêteté … Mais moi je n’en garde que des bons souvenirs. On s’est recroisé quand il était à Nice et moi à Bordeaux, et c’est toujours avec beaucoup de plaisir. »

Pas inquiet pour le maintien du club

« Ah oui, c’est l’entraîneur qu’il faut aux Verts ! Même s’il y a une crise de résultats en ce moment. La victoire à Bordeaux leur a fait du bien comptablement et sur le plan de la confiance. Quand on regarde les Verts jouer, on peut voir quelques erreurs certes. Je trouve qu’on a du mal à finir certaines actions offensives mais il y a un très bel état d’esprit sur le terrain. Les joueurs essaient de jouer, de repartir de derrière même dans la difficulté. C’est très positif. Claude Puel a su créer cet état d’esprit et le symbole c’est la paire Camara – Neyou au milieu que je trouve très complémentaire et super intéressante. Non, je ne suis pas inquiet pour le maintien. Sainté a de la consistance dans le jeu, dans l’état d’esprit, dans les efforts par rapport à d’autres clubs mal classés. »