L’ASSE a totalement changé de plan te ce n’est un secret pour personne. Avec l’arrivée de Claude Puel, le club stéphanois a commencé à mettre l’accent de manière plus forte sur la formation et notamment la fin des jeunes joueurs. Razik Nedder, coach de la N3, aura ainsi un rôle très important. Celui de faire briller ses joueurs afin d’agrandir le vivier de l’équipe professionnelle.

« Joueurs hybrides » entre intelligence et technique

Il est toujours intéressant de voir l’implication et la lucidité des formateurs stéphanois. Pour le Progrès, Razik Nedder s’est épanché sur l’état de la réserve de l’ASSE. Une phrase en particulier a retenu notre attention : « Les joueurs + athlétiques, avec une utilisation du ballon + limitée, ne sont plus là. Nous sommes dans la continuité de notre travail avec des joueurs techniques et intelligents. Il n’y a pas de système de jeu figé car le but est de former des joueurs hybrides.« 

La fin d’un cycle et d’une méthode de formation. La lucidité de comprendre que le foot français et notamment stéphanois a mieux à offrir que des monstres physiques mais qui ne savent pas quoi faire d’un ballon. Aujourd’hui l’ASSE semble privilégier les profils à la fois technique et dont l’intelligence de jeu transparaît sur le terrain. De bonne augure pour la formation de l’ASSE.