Même si les Stéphanois conservent une maigre chance de monter directement en Ligue 1 s’ils venaient à s’imposer face à QRM et que le SCO d’Angers ne s’impose pas face à Dunkerque, ceux-ci semblent tout de même se diriger vers les play-offs de cette saison 2023-2024 de Ligue 2 BKT.

Assurés de terminer 3èmes, les Verts n’auront donc pas à disputer le tour préliminaire opposant le 4ème au 5ème de Ligue 2. Rétablis lors de la saison 2016-2017, les play-offs d’accession en Ligue 1 ont, depuis, été disputés à 5 reprises (pas de play-offs l’année dernière, ni en 2019/2020 en raison du Covid-19).

L’occasion de revenir sur l’historique de ce système qui peut faire basculer toute une saison.

Un bilan favorable aux clubs de Ligue 1

Sur les 5 duels de barrages disputés depuis le retour de ce système, le bilan est favorable aux clubs de Ligue 1 luttant pour leur maintien. En effet, seuls 2 clubs ont réussi à accéder à la Ligue 1 après avoir disputé les barrages : l’AJ Auxerre en 2021/22 face à l’ASSE et Troyes en 2016/17 face à Lorient.

Un bilan légèrement en défaveur des clubs de Ligue 2, mais qui pourrait donc s’équilibrer si le vainqueur des play-offs venait à s’imposer face au pensionnaire de Ligue 1.

Le 3ème favori pour les play-offs ?

Si les Stéphanois venaient à terminer 3èmes de championnat, les hommes devront d’abord triompher en play-offs face au vainqueur du duel entre le 4ème et le 5ème de Ligue 2.

Sur les 4 éditions de Ligue 2 après la mise en place du système de pré-barrages, le bilan est nettement en faveur du 3ème du championnat. En effet, seul le RC Lens a réussi à aller jusqu’aux barrages après avoir terminé à la 5ème position de Ligue 2.