Point Presse

Puel : « Tout le monde s’accroche. Il faut être capable d’enchaîner »

Présent en conférence de presse d’après-match hier à Nîmes, Claude Puel a livré ses impressions sur la rencontre et a fait le point sur l’opération maintien dans des propos retranscris sur asse.fr. Extraits.

Créativité et efficacité

« Il y a eu des matchs très accomplis, bien meilleurs que celui-ci mais qui n’étaient pas récompensés par des buts, tout simplement. Ce soir, on a marqué deux buts magnifiques. Ça soulage quand on allie créativité et efficacité. Les deux équipes étaient un peu timorées dans le jeu au départ. On a essayé d’évoluer bien en bloc, de les attendre puis de jouer proprement dès la récupération. On peut se mettre plus à l’abri en première période, car on a des situations qu’on peut mieux exploiter mais c’était important de rester concentrés en deuxième. Ce sont des matchs qui peuvent se jouer sur peu de chose. Il faut garder la maîtrise. À part sur des cafouillages, on n’a pas vraiment concédé d’occasions. On a eu un rappel à l’ordre sur leur but refusé pour hors-jeu. On a vécu pas mal d’émotions, dans toute la préparation de ce match, avec des cas de Covid et des blessures. On perd Jessy (Moulin) la veille du match, puis Arnaud (Nordin) à l’échauffement. Ce sont plein de choses qu’on ne peut pas maîtriser. »

Encore cinq, six points à prendre

« On s’était dit que ce match était une opportunité de mettre un concurrent direct à distance. Maintenant, il ne faut pas regarder la différence de points entre les équipes qui jouent le maintien mais notre nombre de points. On en a 36. Il en manque au moins cinq ou six. Tout le monde s’accroche. Il faut être capable d’enchaîner. On est des footballeurs pour faire de la compétition. Cette année, le championnat est très aléatoire. Chaque journée réserve des surprises. Les Nîmois étaient dans une superbe dynamique. Mais quand il survient une trêve, on ne sait pas trop à quoi s’attendre. Toutes les équipes essaient de bien travailler physiquement pour ne pas perdre le fil. Ce soir, c’est la victoire d’un groupe. Ce match, on l’a joué et vécu avec beaucoup de solidarité. »

(1 commentaire)

  1. C’est notre gros problème d enchaîner deux matchs de suite, faut déjà refaire joué la même équipe deux matchs de suite se qui n est pas le cas depuis le début de saison,trop de changements tu les automatismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :