News Point Presse

Puel et Kolodziejczak évoquent les banderoles affichées cette semaine

Interrogé sur les nombreuses banderoles affichées cette semaine envers les dirigeants de l’ASSE par le collectif « Peuple Vert en colère« , Claude Puel et Timothée Kolodziejczak ont expliqué ne pas vraiment être concernés par celles-ci. Ils préfèrent se focaliser sur le sportif et ne pas s’ajouter des difficultés supplémentaires.

Des joueurs qui ne se focalisent pas là-dessus

« Je pense que les joueurs font la part des choses, restent concentrés sur leur métier et l’enjeu. Tout le monde a pris la dimension de ce que l’on doit réaliser. On est tous focalisé sur le même objectif. »

Des mauvais résultats qui entraînent de grandes proportions

« Les banderoles sur les dirigeants ne nous concernent pas. On est sur le terrain et on a déjà pas mal à faire avec ça. Le coach fait son travail. C’est difficile, on est dans un club historique, donc cela prend de grandes proportions. »

propos relayés par Le Progrès-ASSE

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour ta prochaine commande sont inclus dans chaque box. Profite également en ce moment de la livraison gratuite pour tout achat dépassant les 50 euros avec le code HALLOWEEN21.

(1 commentaire)

  1. Sa ne les concernent pas les deux nulos ils jouent dans quel club,bande de con du moment qu ils touchent leurs gros salaires, puel les banderoles te concerne nous avons tous envie que tu te casse ,ton imconpetence n est plus à prouver tes résultats nous le prouve de match en match,après avoir mis le club plus bas que terre ,ridiculiser les supporters comme personne ne l’a fait jusqu’à maintenant avec l aide biensur de nos deux burnes de présidents, si cela te concerne le prétentieux, deux ans pour être de plus en plus nul,pire entraîneur de ligue 1 merci les deux plouques de continuer à nous enterrés dans l indifférence total en continuant à lui faire confiance .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :