Arrivé l’hiver dernier après le départ de Laurent Batlles, Olivier Dall’Oglio est l’homme qui aura permis aux Verts de retrouver l’élite après deux années à végéter en deuxième division.

Présent au micro de Prime Video, celui qui est désormais entré dans l’histoire des Verts est revenu sur la rencontre des Stéphanois et sur son scénario.

« Ça a été difficile ! L’entame n’a pas été bonne, on a été fébriles. Je n’étais pas rassuré même s’ils étaient 10. On a relâché inconsciemment. On aurait pu sombrer, mais ce but sur corner fait du bien. Sur la 2ème MT et les prolongations, on a eu des occasions, on a été maladroits, mais j’ai dit : ça va rentrer. On a tenté un coup de poker. Wadji n’aurait pas du être là. Le staff médical a fait un travail formidable et nous l’a donné pour 10-15 min. Mais on l’a fait rentrer plus tôt. Le tacle d’Appiah et l’arrêt de Larsonneur ont été décisifs. 

La montée ratée à QRM a été un moment clé, le groupe était vraiment abattu, ils ont compris qu’ils étaient passés à côté de quelque chose. Ça a été dur de relever la tête. Je leur ai donné 2 jours, ils ont été tristes, mais après, c’était interdit d’avoir la tête baissée. On avait une chance et on allait la prendre. On a vu l’état d’esprit changer aux entraînements. Ils sont repartis de l’avant. […]

(Concernant l’annonce de la vente du club) Vous pouvez y aller, maintenant ce n’est plus de mon domaine ! »

Olivier, saches que tu fais désormais partie de l’histoire extraordinaire de ce club, à tout jamais !