Annoncée comme une prétendante à la montée depuis des semaines, l’ASSE commence sa saison 2023-2024 de la pire des manières. Sans aucun point au compteur, le club stéphanois présente un bilan des plus inquiétants. Si le club n’a, certes, pas été aidé par les décisions arbitrales sur ces deux premières rencontres, le contenu proposé par les hommes de Laurent Batlles se veut véritablement alarmant.

Les dirigeants visant la montée cette saison, ceux-ci pourraient bien décider de couper des têtes afin de ne pas prendre de retard dans cette course à la montée qui se veut pour l’instant des plus utopistes. Ainsi, selon les informations du journal Le Progrès, Laurent Batlles pourrait jouer la suite de son aventure stéphanoise dès samedi face à QRM.

Loïc Perrin pourrait également être menacé en raison d’un nouveau mercato loin d’être satisfaisant, le club manquant clairement de solutions à plusieurs postes essentiels au dispositif de l’entraîneur stéphanois.

Enfin, le président exécutif Jean-François Soucasse, quant à lui, ne serait pas inquiété par les actionnaires, celui-ci étant protégé “par un solide parachute en cas de licenciement” toujours selon les informations du journal local.

Le match face à Quevilly-Rouen s’annonce donc déjà fondamental pour la suite de cette ASSE version 2023-2024.