Tout le paysage du football français était unanime : voir l’ASSE en Ligue 2 constituait une véritable anomalie.

Si l’ASSE se veut un club aussi à part dans l’histoire du football français, c’est en majeure partie en raison de sa riche histoire, mais aussi de sa ferveur incomparable en France.

Un club qui marque donc les joueurs qui ont la chance d’évoluer sous le maillot vert dans leurs carrières. Présent à l’évènement organisé par l’ancien vert Nathan Cremillieux dans le département chez au vilain Mikautadze (toujours recherché après Metz – ASSE), Jessy Moulin et Pascal Feindouno se sont livrés au Dauphiné Libéré pour exprimer leur joie de voir les Verts retrouver la Ligue 1.

Jessy Moulin : « Quand on s’est revus avec Pascal Feindouno, on s’est fait un câlin de deux minutes. On est très contents pour notre club. Limite, j’ai envie de dire que le scénario final est encore plus beau… Ils nous ont fait vibrer jusqu’au bout. C’est un soulagement de revoir le club en Ligue 1. J’ai encore plusieurs potes qui jouent ou qui travaillent maintenant au club, comme Loïc Perrin.« 

Pascal Feindouno : « Quel bonheur ! On attendait ça depuis maintenant deux ans. Ça a été une saison très bizarre. L’équipe a fini très fort et cette montée est méritée. J’habite encore à Saint-Étienne. Je suis allé voir le match retour dans un bar en centre-ville pour être dans l’ambiance. C‘était extraordinaire ce scénario, quand même !«