Fraîchement arrivé dans le Forez en tant que nouveau président de l’ASSE, Ivan Gazidis est logiquement attendu par de nombreux supporters stéphanois afin d’en savoir plus ce qui attend les supporters des Verts dans les mois et les années à venir.

Interrogé par EVECT ce lundi, le nouvel homme fort des Stéphanois a tenu à fixer les priorités et la ligne de conduite à suivre : « Vous savez, nous arrivons dans une situation où le marché des transferts débute. Donc, nous devons nous concentrer très fortement sur les décisions immédiates qui doivent être prises concernant l’équipe. En dehors de cela, ce que nous voulons faire, c’est écouter les gens à l’intérieur du club, nos fans, pour mieux comprendre l’environnement, pour mieux comprendre le football français. Nous allons prendre un peu de temps pour le faire, puis, alors, nous déciderons des mesures à prendre pour le long terme. Donc, il y a deux points importants, l’un concerne les questions immédiates du mercato mais il y a ensuite d’autres questions qui prendront un peu plus de temps. Ce que l’on peut garantir pour le moment, c’est qu’il s’agit d’un groupe d’actionnaires qui réfléchit à moyen et long terme. Nous ne voulons pas être dans un état d’urgence chaque année. De nos jours, beaucoup de clubs de football se retrouvent dans des situations d’urgence, et cela rend très difficile la gestion du club. Le football change, le football a beaucoup changé au cours de la dernière décennie et ce changement va se poursuivre. Je voudrais dire quelque chose à propos de Bernard Caïazzo et Roland Romeyer parce qu’ils ont pris une décision, qui n’est pas pour eux-mêmes. Ils ont pris une décision qu’ils pensent être la meilleure pour le club. Je les remercie, je pense que c’était une décision difficile et responsable pour eux de comprendre qu’ils avaient besoin d’un groupe de propriétaires qui aurait la stabilité financière et la solidité pour vraiment faire avancer le club dans ce nouvel environnement.« 

« Nous avons de grands rêves et de grandes ambitions, mais c’est un projet qui est très réaliste et pragmatique, ce sera un projet pas à pas. Bien sûr, vous savez, nous devons d’abord mettre en place les pièces nécessaires, la première étape pour nous assurer que nous pouvons nous maintenir en Ligue 1 et s’installer à nouveau durablement dans cette division. Ensuite, après cela, la prochaine étape du développement est d’être plus compétitif à cet égard et, finalement, oui, nous voulons revenir en Europe et nous voulons retrouver la grande tradition européenne qui a fait l’histoire du club. Mais comme je l’ai dit au début, je veux que tout le monde comprenne que c’est un projet pas à pas. Ce que nous ne voulons pas voir se produire, ce sont des promesses extravagantes, des rêves extravagants, des dépenses extravagantes, qui ne correspondent pas à la réalité du football moderne. C’est le genre de chose qui conduit à une grande instabilité et finalement endommage les clubs de football. Nous sommes très expérimentés dans ce domaine. Nous connaissons le milieu et nous croyons que nous pouvons, pas à pas, reconstruire ce club ensemble avec nos supporters. Nous voulons que nos fans comprennent ces messages. Donnez-nous un peu de temps, nous ferons des erreurs, nous savons que nous aurons des moments difficiles devant nous. C’est le football mais si ce club reste uni, si nous restons ensemble, le pouvoir de ce club est incroyable. Nous avons vu le pouvoir des fans ces dernières semaines et mois, et ce que cela peut faire est illimité pour ce club de football.«