Edito : Une énième désillusion

Quatrième défaite d’affilée pour les Verts. Un mois entier sans gagner pour l’ASSE, ça commence à faire long. Pas aidé par les blessures, la Covid et des performances en demi-teinte, le club n’est plus dans l’euphorie du début du mois de septembre quand l’équipe roulait sur tout ce qui bougeait. Pourtant, difficile de jeter la faute sur une ou plusieurs personnes.

En effet, les présidents ont fait ce qu’il fallait (à peu près) si on enlève la communication désastreuse de cet été (cf notre interview pour But). Ce n’est pas une première mais il faudrait songer à être honnête dans les déclarations.

Claude Puel aussi donne tout malgré les coups durs. Perdre son meilleur défenseur qui part à Leicester, voir son meilleur latéral se faire les croisés, son cadre en défense suspendu et son troisième défenseur malade… De mémoire, je doute qu’un coach ait eu à subir cela.

Pourtant Puel continue de se battre avec ce qu’il a sous la main, il en demande plus et demande du temps surtout. Du temps pour faire revenir les blessés, les malades et pour commencer à voir la fin de l’enfer. Ce déplacement à Metz était périlleux face à une équipe qui joue bien cette saison. Un coup franc et un CSC plus tard l’ASSE enchaînait sa quatrième défaite consécutive.

Ce sont peut-être aux joueurs de se réveiller. On a encore vu Denis Bouanga à côté de ses pompes, à l’image du collectif de cette équipe, méconnaissable depuis un mois.

Nous n’avons pas la recette mais certainement qu’une victoire face à un Montpellier amoindri pourrait déjà remettre l’équipe dans une bonne dynamique. Au moins avant le derby qui s’annonce très compliqué.

ARTICLES SIMILAIRES

Mercato : Paolo Maldini garde un œil sur un jeune stéphanois

Propulsé en haut de l'affiche cette saison alors qu'il n'était pas du tout prédestiné à jouer en Ligue 1 si rapidement, Saïdou Sow a...

Le week-end des prêtés : Ghezali retrouve des couleurs !

Comme chaque début de semaine, nous revenons sur les performances du week-end des joueurs prêtés par l’ASSE cette saison que sont Mickaël Nadé, Lamine Ghezali, Alexandros Katranis, Sergi...

Bouanga révèle pourquoi il a signé à l’ASSE et évoque le côté formateur de Puel

Stéphanois depuis maintenant plus d'un an, Denis Bouanga s'est plutôt bien acclimaté à l'ASSE et commence à être considéré comme un vrai bon joueur...

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -