Actualité Data/Tactique

Data/Tactique : l’analyse du match face au PSG

Malgré une performance intéressante et assez valeureuse, l’AS Saint-Étienne n’a pas réussi d’exploit ce week-end au Parc des Princes face au PSG (3-1), leader quasi incontesté de notre Ligue 1 (seulement deux défaites). Comme lors des deux journées précédentes, voici un petit retour data/tactique sur cette rencontre.

Une entame saignante

L’ASSE aura une nouvelle fois rassuré dans son optique de se maintenir en fin de saison en offrant une prestation honorable face à un Paris-Saint-Germain qui a su s’appuyer sur son duo magique Messi-Mbappé pour faire la différence. Les Verts semblent avoir définitivement réglé leur problème d’entames de match avec une deuxième ouverture du score consécutive, qui plus est face à deux équipes du Top 5. Disposé en 5-4-1 pour doubler la présence défensive sur les ailes face à Messi et Mbappé, le plan stéphanois semblait huilé et ambitieux. Un pressing régulier et intense dans les 10 premières minutes a permis de faire douter des Parisiens fraîchement battus par le FC Nantes, qui avait d’ailleurs proposé un contenu similaire aux Verts. C’est ce pressing haut des Verts qui va permettre à Denis Bouanga, auteur de 13 pressions en zone offensives, d’ouvrir la marque à la suite d’une récupération aux abords de la surface de réparation. Les Verts auront réussi cette saison le petit exploit de mener deux fois face au PSG, malheureusement pour un scénario et un score (1-3) assez similaires si on exclut le carton rouge de Kolo au match aller.

Les Verts pris à leur propre piège

Malheureusement, comme face à Strasbourg, les Verts ont baissé en intensité et ont laissé Paris venir pour deux raisons. La première, la plus visible, c’est évidemment l’intensité moins importante à la récupération du ballon, avec un bloc nettement plus bas et donc plus enclin à subir les vagues incessantes des Parisiens. Cette stratégie paraît pour le moins logique, avec une volonté de garder un score sur le papier pas forcément espéré et surtout éviter le jeu dans le dos des défenseurs ou le jeu en transition si favorable à Kylian Mbappé et sa vitesse. Malheureusement, il aurait fallu que les Verts soient capables d’être eux aussi plus menaçants sur les transitions offensives, sans trop de pertes de balles rapides ou des coups moins bien sentis par la doublette Gourna-Youssouf, censée apporter par la passe et la projection vers l’avant. La paire stéphanoise n’a d’ailleurs réussi que 5 passes vers l’avant, toutes réalisées par Gourna, ce qui peut expliquer la sortie de Youssouf à la 56ème minute de jeu pour l’entrée d’Aïmen Moueffek, guère plus influent malgré 3 passes dans le dernier tiers parisien dont une qui amène une frappe des Verts. Ryad Boudebouz avait quant à lui pour mission de conserver le ballon assez haut pour permettre à son équipe d’être en place et prête en cas de perte de balle. Malheureusement, il n’a pas toujours su être atteint et n’a pas été capable de jouer ce rôle en début de seconde période.

Bien que la défaite puisse paraître frustrante au vu de la performance sérieuse de l’ASSE (13 tirs dont 6 cadrés), cela montre qu’il reste des choses à améliorer que ce soit individuellement ou collectivement, y compris pour Pascal Dupraz. L’entraîneur stéphanois n’a pour une fois peut-être pas su s’ajuster pour éviter de subir, notamment sur les incessants décrochages et appels de Messi et de Mbappé. Réponse attendue (en nombre) par les supporters pour le match le plus important, celui face à Metz ce dimanche à 13h !

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :