Data/Tactique

Data / Tactique : l’analyse d’ASSE – Nîmes

Les Verts ont été accrochés ce samedi par le Nîmes Olympique 1-1. Si les Verts ont affiché un visage plus convaincant que lors du match d’ouverture à Dijon, la victoire fuit toujours les hommes de Laurent Batlles. Quelles en sont les raisons ? Quels sont les joueurs qui se sont distingués en bien ou en mal ? Voici l’analyse de cette rencontre. 

Globalement mieux

L’ASSE a affiché une prestation plus solide face aux « Crocos » nîmois. Alignés en 4-3-3 après l’échec du match d’ouverture à Dijon, les Verts voulaient dans un premier temps se sécuriser sur un plan défensif en ayant une meilleure couverture sur les côtés tout en gardant une densité au milieu face au 3-5-2 proposé par leurs adversaires. Une réussite si l’on prend le match dans sa globalité puisque Nîmes n’a frappé que 4 fois au but, cadré qu’une seule de celles-ci, malheureusement elle a fait mouche. La solidité offerte par les Verts se traduit aussi par les seulement 5 entrées dans la surface de réparation d’Étienne Green. Pour comparer, les Verts sont entrés 12 fois dans la surface, ont frappé 12 fois, cadré 6 fois, avec un résultat moindre. En termes de buts attendus, l’ASSE aurait dû théoriquement marquer 1,13 but contre 0,29 pour Nîmes. 

Des petites erreurs qui coûtent cher

L’action Nîmoise de l’ouverture du score décryptée passe par passe (crédit vidéo : instat), analyse et animations par Le Talk Show Stéphanois.

On le voit sur le but stéphanois, les Verts manquent encore de concentration et de coordination dans leurs déplacements. Surpris par une relance courte qui provoque systématiquement le passage du premier rideau composé de Krasso, Aiki et Aouchiche trop facilement via les décrochages de Fomba, les milieux stéphanois n’ont pas sû comment réagir à ces relances courtes et ont été dès lors pris dans une suite de décalages et d’appels très bien maîtrisés par Nîmes. Dans le reste du jeu, les Verts ont été trop maladroits sur les centres (19% réussis), et dans ce pressing collectif (seulement 35% de pressions collectives réussies contre 50% pour les Nîmois). 

Le bilan global laisse donc apercevoir des jours meilleurs pour l’ASSE qui doit encore s’acclimater aux consignes de Laurent Batlles. Si le temps va commencer à presser sur un point de vue comptable, les Verts ne doivent pas céder à la panique, ils ont montré une force de réaction et une maîtrise qui est amenée à grandir match après match si l’on tire les leçons des erreurs comme celles de ce samedi. Rendez-vous pris face à QRM lundi. 

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 41,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :