Billets d'humeur

Billet d’humeur : Que faire avec les joueurs en fin de contrat à l’ASSE ?

15 ! Voici le nombre faramineux de joueurs de l’effectif professionnel de l’ASSE qui se retrouveront libres de tout contrat au terme de cette saison 2021-2022. Même si la priorité actuelle est au maintien de l’équipe en Ligue 1, nous avons décidé de nous pencher sur ces fins de contrat et de donner notre avis au cas par cas. Qui prolonger ? Qui laisser partir ? Voici notre point de vue sur ces questions.

Pourquoi pas un avenir en Vert

Paul Bernardoni (salaire mensuel estimé à 150.000 euros à Angers) : Le gardien de bientôt 25 ans va retourner à Angers au terme de cette saison et ne devrait pas voir son avenir s’inscrire dans le Forez. Seule une vente d’Etienne Green cet été sera une raison pour s’intéresser à lui mais son prix constituera certainement un frein à sa signature définitive. Un prêt d’une saison avec option d’achat pourrait être une solution mais il ne doit selon nous pas être une priorité, Green étant le futur du club à ce poste.

Eliaquim Mangala (salaire mensuel estimé à 50.000 euros) : Ses débuts avec l’ASSE sont sommes toutes assez mitigés mais il semble tout de même apporter son expérience et ses qualités humaines à l’équipe. À 31 ans et avec une préparation d’avant-saison complète, il peut apporter au groupe et ne possède pas un salaire exorbitant. N’oublions pas également qu’il serait l’un des derniers défenseurs d’expérience avec le départ de Kolo. À réfléchir suivant les possibilités financières et les autres pistes de l’ASSE.

Romain Hamouma (salaire mensuel estimé à 50.000 euros) : Globalement bon lorsqu’il joue, même s’il a eu quelques passages à vide, il peut occuper le rôle de « joker de luxe » s’il accepte une nouvelle baisse de salaire. Si ce n’est pas le cas, il recevra une magnifique ovation du Chaudron en fin de saison et viendra clore une très belle histoire de dix ans.

Sada Thioub (salaire mensuel estimé à 70.000 euros à Angers) : Ok, il réalise des performances parfois surprenantes et pourrait représenter une affaire intéressante financièrement parlant (plus qu’une année de contrat), mais ça n’est pas une raison pour foncer sur lui, surtout s’il faut s’aligner sur le même salaire que lui verse Angers. Avec un salaire revu à la baisse et s’il est considéré comme un joueur de rotation, nous lui proposons un contrat.

Fin de l’histoire à l’ASSE

Timothée Kolodziejczak (salaire mensuel estimé à 110.000 euros) : Quatrième saison en Vert pour le joueur formé à Lens et sûrement la dernière. Cadre de l’équipe, il alterne entre le mauvais, le moyen et le presque bon depuis bien trop longtemps et n’a que très peu de match référence que ça soit sous Puel ou Dupraz. Sa polyvalence reste néanmoins un atout. S’il n’affiche pas la volonté de continuer et n’accepte pas une baisse drastique de salaire (au moins divisé par deux), nous le laissons se chercher un nouveau projet, et il n’en manquera certainement pas à bientôt 31 ans et au vu de son CV.

Miguel Trauco (salaire mensuel estimé à 85.000 euros) : Bientôt 30 ans et plus de minutes jouées en sélection qu’avec l’ASSE depuis juin 2021… Difficile de lui imaginer un avenir dans le Forez, il semble avoir fait son temps malgré certaines qualités indéniables. Son salaire est assez important et il devrait être beaucoup courtisé en Amérique. Le seul moyen d’envisager un nouveau contrat serait qu’il divise au moins par deux son salaire, ce qui n’arrivera certainement pas au vu des offres qu’il devrait recevoir. Gracias y adios Miguel !

Assane Diousse (salaire mensuel estimé à 55.000 euros) : L’un des plus gros flops de ces dernières années, l’ASSE ayant tout de même déboursé 5 millions d’euros en 2017 pour l’acheter à Empoli. Un pari qui était annoncé comme très intéressant à l’époque mais qui s’est tout simplement avéré loupé. Merci pour la joie de vivre, mais non merci. (Espérons quand même qu’il se relance puisqu’il n’a que 24 ans)

Ryad Boudebouz (salaire mensuel estimé à 200.000 euros) : Quelques coups d’éclat, une technique léchée mais bien trop peu pour le deuxième plus gros salaire. Il n’est que trop peu décisif et ne doit pas représenter l’avenir du club. D’autres contrats s’offriront à lui, merci pour la demi-finale contre Rennes, pour le but de Beric dans le derby et bonne continuation !

Bakary Sako (salaire mensuel estimé à 15.000 euros) : L’histoire était belle mais ne va pas durer longtemps. L’ancien international malien ne semble clairement plus au niveau et capable d’apporter quelque chose à l’ASSE. Vers une fin de carrière ?

Enzo Crivelli (salaire mensuel estimé à 90.000 euros à Istanbul Basaksehir) : Difficile pour l’instant de se prononcer sur l’attaquant français de 27 ans puisqu’il n’a tout simplement pas encore foulé les pelouses de Ligue 1 avec les Verts… Nous ne le considérions pas comme un renfort de qualité en janvier, reste à voir s’il arrive à nous faire mentir d’ici la fin de saison et ainsi revoir notre position.

Wahbi Khazri (salaire mensuel estimé à 290.000 euros) : Les sentiments font que nous souhaiterions le voir signer un nouveau contrat et empiler les buts avec les Verts… mais la raison nous rappelle forcément que son salaire n’est logiquement plus compatible avec la stratégie sportive et financière du club. Il aura des propositions alléchantes et donc peu de chance de rester dans le Forez, même s’il dit s’y sentir bien. Son départ permettra en plus aux dirigeants de s’enlever une épine du pied avec le plus gros salaire du club. La fin de l’histoire parait irrémédiable peu importe notre volonté…

On continue volontiers !

Falaye Sacko (salaire mensuel estimé à 50.000 euros au Vitoria Guimaraes) : Prêté par le Vitoria Guimaraes, l’international malien ne va malheureusement pas finir la saison avec les Verts mais a marqué des points lors de ses sept matchs en Ligue 1. Capable de jouer dans une défense à trois en tant que défenseur central ou piston mais aussi dans une défense à quatre au poste de latéral droit, il doit être une priorité des dirigeants cet été car il ne coûtera pas une somme astronomique (estimé à 3 millions d’euros, plus que deux années de contrat, salaire peu élevé) et sera à coup sur un renfort de qualité pour l’équipe. De plus, il pourrait représenter une futur plus-value puisqu’il n’a que 27 ans (dans un mois) et a donc encore le temps de démontrer ses qualités, et ce dans un championnat plus compétitif que la première division portugaise.

Joris Gnagnon (salaire mensuel estimé à 5.000 euros) : Un ancien grand espoir du foot français qui se remet en forme depuis des mois mais a énormément de mal à revenir à une bonne condition physique ? On garde. Cela peut vous sembler bizarre mais notre choix peut se comprendre. En effet, il serait bête de continuer à remettre en forme un joueur pour qu’il signe ensuite dans un autre club et retrouve sa splendeur (jurisprudence Modeste qui explose les compteurs en Bundesliga cette saison). S’il arrive à être opérationnel d’ici la fin de saison, que le staff est certain de son retour en forme et qu’il ne demande pas une trop grosse augmentation salariale (pas plus de 20.000 euros par mois), on lui laisse une chance.

Bilal Benkhedim (salaire mensuel estimé à 5.000 euros) : Annoncé comme un espoir du centre de formation, il n’arrive pas à s’installer en professionnel mais ne doit pas pour autant partir se révéler ailleurs. Il faut selon nous le prolonger puis le prêter en Ligue 2 ou National s’il n’est pas prévu qu’il entre dans la rotation la saison prochaine.

Arnaud Nordin (salaire mensuel estimé à 30.000 euros) : Même si l’irrégularité pourrait être ce qui le défini le mieux, il n’a que 24 ans (en juin) et possède encore une marge de progression assez importante, tout en réussissant à se montrer de plus en plus décisif. Qui plus est, son salaire peut connaître une hausse assez importante puisqu’il est à l’heure actuelle plutôt bas. Nous lui proposerions bien une prolongation pour valoriser encore un peu plus la formation stéphanois mais il recevra sûrement plusieurs belles offres cet été. Une petite pièce sur un avenir en Bundesliga !

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

(1 commentaire)

  1. Reconstruire une nouvelle équipe jeune à fort potentiel en s’appuient sur 2/3 joueurs chevronnés . Repartir sur une base de salaire plus raisonnable .
    Vendre ce club tout en gardant son âme qui a fait que ce club est connu dans le monde entier et repartir avec de l’argent frais
    Que Mr Loïc Perrin devient le Président du club

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :