Actualité

Alonzo : « Tous les joueurs ont-ils conscience d’être dans un club historique ? »

Gardien de l’ASSE de 1997 à 2001, Jérôme Alonzo s’est confié dernièrement sur la situation actuelle de l’ASSE dans une interview accordée à France Bleu Saint-Étienne Loire. Le natif de Menton a notamment insisté sur le manque de prise de conscience de la part des joueurs stéphanois et sur l’importance de cette saison pour le club. Extraits.

Changer d’objectif et de mentalité

« Ce début de saison me rappelle exactement la saison 97/98 en Division 2, ma première avec le maillot de l’ASSE, où nous nous sommes battus jusqu’au bout pour ne pas descendre. Au départ, nous avions évidemment d’autres objectifs et puis, au bout de deux mois, nous n’y étions pas. À mon époque comme pour aujourd’hui, il n’y a pas de honte à changer d’objectif, et il faut le changer. Changer de mentalité, passer en mode guerrier, en mode maintien. Aujourd’hui, chacun doit avoir conscience de l’endroit où il se trouve, à Saint-Étienne. Tous les joueurs ont-ils conscience d’être dans un club historique ? Je sais que l’entraineur et le staff l’ont, mais pour les joueurs, je ne le sais pas. Les joueurs ont-ils, dans leur tête, la possibilité de changer de curseur ? Je ne le sais pas. Cette saison va être longue, c’est une certitude, mais elle peut aussi être gratifiante. En 97/98, nous nous sauvons lors de la dernière journée et l’année suivante, nous sommes champions de D2. Cette saison peut donc être le début de quelque chose, mais il faut en prendre conscience. Il faut surtout en avoir envie. Aujourd’hui, clairement, l’ASSE n’a pas le niveau pour être en haut de la Ligue 2. En revanche, la mission maintien est passionnante, pas dégradante. Une page de l’histoire de l’ASSE se joue cette année. Il faut en avoir pleinement conscience. »

Mettre ses tripes sur la table

« Aujourd’hui, à l’ASSE, nous sommes au-delà du terrain, au-delà du football. Laurent Batlles le sait, mais est-il le seul à le savoir ? Ce sont aux leaders de son équipe d’insuffler quelque chose. La survie d’un club historique est en jeu et, encore une fois, je ne sais pas si tout le monde en a bien conscience parmi les joueurs. Pour se sauver et finir ne serait-ce que quatorzièmes de Ligue 2, il faudra autre chose que du beau jeu. Il faut mettre ses tripes sur la table et ça, pour l’instant, je ne le vois pas. Dans ce groupe là, j’espère qu’il y a deux ou trois leaders capables de montrer le chemin, capables de faire prendre conscience aux autres que nous sommes au-delà du football. »

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 41,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :