Annoncé depuis quelques semaines comme futur joueur de l’ASSE, Wajdi Kechrida a bien connu Alain Giresse lorsque ce dernier était sélectionneur de la Tunisie. Interviewé dernièrement par Poteaux-Carrés, l’emblématique milieu de terrain des Girondins de Bordeaux a livré ses impressions sur le latéral droit de 25 ans et l’a même comparé à un joueur qui a su se faire détester dans le Forez ces dernières années. Extraits.

Un bon contre-attaquant qui lui fait penser à Dubois !

« C’est un joueur né à Nice, il a été formé là-bas avant de rejoindre l’Etoile du Sahel, dont il défend les couleurs depuis quelques années. C’est un défenseur qui doit maintenant avoir 25 ans. C’est un garçon très sérieux, techniquement habile. Wajdi est un très bon contre-attaquant. Il sait apporter le soutien sur le plan offensif. Il a le profil des latéraux qu’on aime bien maintenant. Évidemment, il faut qu’un latéral sache défendre, comme tout défenseur, mais on attend aussi d’un joueur évoluant à ce poste qu’il relance le jeu et prenne son couloir. Wajdi est habile de ce côté-là, il est très intéressant. Je dirais qu’il me fait penser à Léo Dubois. Désolé, c’est un Lyonnais ! (rires) »

Un joueur à canaliser ?

« Il y a toujours besoin de progresser, c’est un garçon qui doit continuer de travailler pour s’affirmer à ce poste de latéral. Il le fait plutôt bien, mais il doit veiller à être juste dans ses choix, à monter à bon escient. Parfois il était enclin à monter sur des phases de jeu où il valait mieux qu’il reste derrière. Il me disait « coach ! », je lui disais « non, ne monte pas maintenant ». Il venait aux explications : « Je ne peux pas monter ? » Je lui répondais : « Je ne t’empêche pas, je ne t’ai pas dit que tu ne pouvais pas monter, je t’ai dit pas maintenant. » La nuance, elle est là. Il faut venir à propos. Un latéral qui va se présenter, qui va se proposer, il faut être sûr que le ballon lui arrive. Sinon, c’est un peu embêtant quand tu te retrouves avec un latéral qui a dézoné. »

Pas d’échanges à son sujet avec Puel

« Claude ne m’a pas demandé de renseignements. On en aurait discuté à Colombey (ndlr : match du Variétés Club) mais tu m’apprends que Saint-Étienne serait sur lui. Attention, entre ce que disent les médias et la réalité il y a parfois un monde. Dans cette période de mercato, il y a beaucoup de rumeurs, certaines sont fondées, d’autres non. On verra bien ce qu’il en est concernant Wajdi. »