Figure marquante du football français, Alain Giresse s’est confié dernièrement au site Poteaux-Carrés et a évoqué divers sujets liés à l’ASSE. L’ancien sélectionneur de la Tunisie a notamment donné son avis sur l’attaquant stéphanois Wahbi Khazri. Extraits.

Un homme franc et direct

« Je l’ai eu notamment lors de la CAN 2019 en Egypte. On a fait un bon parcours, on a été éliminé aux tirs au but par le Sénégal en demi-finale. J’ai apprécié de travailler avec Wahbi. C’est un garçon qui a de l’expérience, de la maturité. Il me renvoyait des éléments pour me dire comment ça se passait en Tunisie, c’était intéressant pour moi. On entretenait de bonnes relations professionnelles. J’aime bien le personnage, il est franc et direct. C’est un joueur que tout entraîneur aime avoir, on peut échanger avec lui de façon très claire et très précise. C’est un gagneur, qui a cette capacité à percuter devant. J’apprécie aussi sa qualité de tirs, il met vraiment de très belles frappes. »

Un attaquant généreux

« J’ai eu Wahbi en sélection tunisienne lors de sa saison extraordinaire à Saint-Étienne. Il avait mis une quinzaine de buts cette saison-là et avait été l’un des principaux artisans de la qualification des Verts en Europa League. Après il a eu des petits problèmes de blessures qui l’ont un peu contrarié. Ce n’est pas un attaquant de pointe type mais c’est un attaquant généreux, qui n’hésite pas à réclamer les ballons, à proposer beaucoup de solutions à ses partenaires. Cette saison, il a fait beaucoup de bien aux Verts lors de la seconde partie du championnat. Il a inscrit des buts importants, à une époque où l’ASSE devait se battre pour le maintien. On l’a retrouvé à son meilleur niveau. »