Passé par l’OGC Nice de 2011 à 2013, Raul Fernandez Valverde a été coaché par Claude Puel et n’en a pas gardé de bons souvenirs comme il l’a confié dans une interview accordée au quotidien El Comercio. Le gardien de but péruvien a notamment expliqué que l’actuel entraîneur des Verts se pensait supérieur aux autres et que les français seraient racistes envers les sud-américains. Extrait.

Un entraîneur spécial

« Quand l’entraîneur qui m’a fait venir à Nice s’est fait virer, c’est Claude Puel qui lui a succédé, l’actuel entraîneur de Miguel Trauco. Cet entraîneur est spécial. Quand il est arrivé à Nice, il a évincé tous les Sud-Américains, l’équipe est devenue moins performante. Petit à petit, il s’est rendu compte que ce n’était pas la bonne voie. Il se croyait supérieur. Il m’a mis au frigo, il a essayé de m’ennuyer, ils m’ont obligé à m’entraîner seul. Je n’ai pas lâché mais ils ne m’ont pas donné ma chance. Mais j’étais heureux, j’étais dans une belle ville. Le problème c’est que je ne jouais pas alors que j’étais titulaire en sélection. La Ligue 1 est un championnat difficile, l’adaptation est très difficile. La communication également. Les Français eux-mêmes sont racistes avec les Sud-Américains. Trauco a de la qualité, il se démarque, ils le regardent différemment.«