Actualité Conférence de presse

Sako : « J’avais vraiment à cœur de revenir ici pour tout faire pour aider à sauver mon club »

Invité à s’exprimer ce midi en conférence de presse, Bakary Sako est forcément revenu sur sa signature et a expliqué se sentir redevable, même s’il voulait initialement avant tout retourner en Angleterre. Extrait.

Sako n’a pas joué depuis longtemps par choix

« Pour être franc, pour vous dire la vérité, je devais resigner en Angleterre et ça ne s’est pas fait. Donc je me suis dis « pourquoi ne pas revenir à Sainté ? » pour ne pas perdre tout ce que j’avais fait. Au final le club a décidé de me garder. Au départ je n’avais pas cette idée en tête mais au fil du temps beaucoup de gens me disaient « mais pourquoi tu ne veux pas revenir ici ? ». Cette idée est donc restée dans ma tête, surtout en voyant la situation du club car s’il était 8ème je ne pense pas que je serais là aujourd’hui. J’avais vraiment à cœur de revenir ici pour tout faire pour aider à sauver mon club. C’est le premier club qui m’a lancé en Ligue 1, j’ai passé de superbes années ici et je me sens redevable de ce que le club et les supporters m’ont apporté. C’est à mon tour de rendre la pareille. Ça fait un moment que je n’ai pas joué mais c’était plus par choix que par manque de clubs. J’ai reçu pleins d’offres mais beaucoup de choix exotiques. Je ne pouvais pas me permettre de partir avec ma famille. Par exemple j’ai eu la Norvège où il fait -16 degrés, j’ai deux petits garçons et pour moi c’était impensable. Je voulais vraiment retourner en Angleterre et je me suis dis que si je revenais en France c’était soit pour Saint-Étienne soit sous les ordres de Christophe Galtier car c’est un entraîneur que j’ai vraiment apprécié. »

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :