Fin janvier, le collectif « Peuple Vert en colère » dévoilait un thread sur Twitter révélant que les deux Présidents de l’ASSE, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, se seraient versés des dividendes via leur holding ces dernières années mais aussi et surtout en pleine crise sanitaire. Interviewé récemment par But! Saint-Étienne, Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, s’est exprimé à ce sujet et a expliqué que Romeyer lui a démenti ces informations.

Le doute plane

« Ce qui me met mal à l’aise, ce sont les dividendes. Normalement, les actionnaires en prennent quand l’entreprise fait des bénéfices mais là, on a vu les révélations des supporters. Les dirigeants disent que ce n’est pas vrai mais ils laissent quand même planer le doute. Ce n’est pas bon. Il y aurait un vrai décalage entre les discours et les actes. Roland Romeyer m’a dit que c’était faux. Je lui ai dit que ce serait bien de démentir officiellement, dans un souci de transparence et pour préserver les liens entre le club et les supporters. Bernard Caïazzo et lui ont toujours dit qu’ils ne feraient pas d’argent sur le dos du club. »