Review : ASSE 3-0 OL, une victoire à Geoffroy-Guichard 20 ans après

En cette semaine précédant le derby face à l’Olympique Lyonnais, chaque jour nous vous présentons un match qui a fait la légende de cette rencontre entre les deux ennemis jurés. 5e et dernier épisode avec cette magnifique victoire de l’ASSE.

20 ans. 20 longues années de disette pour l’ASSE qui ne s’était plus imposé à Geoffroy-Guichard depuis le 6 avril 1994. A l’époque Etienne Mendy s’était transformé en héros du soir pour donner la victoire aux Verts. En 2014, l’ASSE guidée par Christophe Galtier, ne verra pas un mais 14 héros se donner corps et âmes pour ramener cette victoire que le peuple vert attendait depuis deux décennies.

Compositions d’équipes

Côté ASSE, Galtier abandonne son 4-3-3 classique pour un 5-3-2 et met en place une équipe physique et compacte symbolisée par son milieu à 3 Lemoine-Cohade-Clément.

Ruffier – Pogba, Théophile-Catherine, Perrin, Bayal Sall, Tabanou – Lemoine, Clément, Cohade – Gradel, Van Wolfswinkel.

Côté lyonnais, Hubert Fournier continue de s’appuyer sur la jeunesse lyonnaise en pleine réussite et une équipe plutôt offensive pour casser le verrou stéphanois. Sans succès.

Lopes – Bedimo, Bisevac, Umtiti, Jallet – Tolisso, Malbranque, Ferri, Gonalons – Lacazette, Fekir.

Le match

Les Verts laissent donc le ballon aux lyonnais, bien décidés à conserver leur but inviolé ce soir-là. La défense à 5, bien appuyé par son milieu à 3 empêche la construction lyonnaise qui fait tourner le ballon sans succès.

En contre, les Verts arrivent à se procurer quelques occasions, sans succès. Jusqu’à la 18e minute où, sur corner, Moustapha Bayal Sall propulse le ballon dans les filets de Lopes sur un coup de casque mémorable. Un but encore dans les annales et que dire de cette célébration pleine de rage.

Car c’est bien ce qui fera la différence ce soir-là entre les Verts et l’OL. La rage, la détermination des joueurs de l’ASSE est incroyable. Elle prend le dessus dans les duels, offensivement, défensivement. Lyon tient le ballon mais l’ASSE paraît plus dangereuse, supérieure.

L’ASSE va même s’octroyer deux buts d’avance peu avant la pause. Un virevoltant Max-Alain Gradel sert Ricky Van Wolfswinkel dans la surface. L’attaquant néerlandais bat Lopes à bout portant. 2-0 pour les Verts à la pause et la messe semble dite, déjà.

Les lyonnais seront plus incisifs en seconde période, se procurant plus d’occasions. Mais à chaque fois, un Stéphane Ruffier impérial et bien aidé par ses montants se chargeront de garder la cage stéphanoise inviolée. L’ASSE inscrira même un 3e but à la 68e minute. Cohade profite du pressing de l’ASSE et d’une erreur de Tolisso pour battre Lopes de près. 3-0 comme il y a 20 ans.

Le penalty concédé par Ruffier, puis raté par Lacazette ne changera rien. La tête sur le poteau de ce dernier à la 89e minute ne changera rien. Les Verts ont gagné, les Vets ont lavé l’affront de 20 années sans gagner devant son public face à Lyon. Geoffroy-Guichard exulte.

La victoire est d’autant plus importante qu’elle permet aux Verts de remonter à la 5e place synonyme d’Europe. Ils reviennent également à 1 point de leur rival. Une des plus belles victoires de l’ASSE.

ARTICLES SIMILAIRES

Les notes du Talk : Camara et Aouchiche, les deux seuls petits rayons de soleil

Nouvelle défaite, nouvelle désillusion et nouveau match où les Verts ne sont pas parvenus à réellement bousculer leur adversaire, particulièrement en seconde période alors...

Puel : “La sonnette d’alarme ? Vous pensez qu’elle n’est pas tirée la sonnette d’alarme ?”

Après un nouveau match où l'ASSE n'est pas parvenue à prendre le dessus sur son adversaire du jour, Claude Puel s'est exprimé en conférence...

ASSE 2-3 RCL : Enième désillusion !

L'ASSE était opposée ce soir au RC Lens et se devait de réagir après un match calamiteux à Lorient mais nous a finalement une...

1 COMMENTAIRE

  1. Si dimanche on prend l’eau. Les présidents et certains membres du staff et PUEL devront partir. Cest plus possible de vivre cette situation tous les ans.Nous sommes devenus une équipe d’amateurs c’est la honte pour le peuple vert. Avec la politique des 2 guignols. Voilà aujourd’hui à quoi ressemble SAINTÉ un simple nom dans le foot .partez messieurs et vite!.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -