C’est sur le 3ème but messin que ce match de la 32ème journée de Ligue 2 a pris une tournure différentes. Non seulement les visiteurs ont fait le break sur un pénalty assez généreux, mais en plus de cela, le match sera arrêté pendant quelques minutes suite à quelques tensions en tribunes. En effet, des échauffourées ont éclaté au pied de la tribune Henri Point à proximité du parcage messin.

La raison ? Un groupe de supporters présents en Henri Point qui aurait célébré en dévoilant le maillot du numéro 9 messin, qui, rappelons-le, à mis le feu aux poudres en chambrant le Kop Sud sur son premier but. Si bien évidemment aucune violence n’est justifiable, il est également important de rappeler qu’un arrêté préfectoral avait été pris et qu’aucune personne se prévalant d’être supporter du FC Metz n’avait le droit d’effectuer le déplacement de manière individuelle.

C’est donc ce soir que l’AS Saint-Etienne connaîtra les potentielles sanctions qui seront prises en son encontre, le club étant toujours sous le coup d’un retrait de 3 points avec sursis. Si le club ne devrait pas être sanctionné de la sorte et ne devrait pas se voir infligé un huis-clos total. Cependant, une fermeture de la tribune Charles Paret pour un match pourrait être envisagée par la LFP.

A moins que la commission de discipline de la LFP ne se montre clémente et prenne en compte l’attitude de ces supporters messins qui n’auront pas absolument pas brillés par leur intelligence… Réponse en fin de journée !

EDIT : Grâce à une information du journal Le Progrès, on apprend que l’AS Saint-Etienne est convoquée devant la commission de discipline en date du 3 mai prochain.

Retrouvez désormais tous nos derniers articles sur notre nouvelle page Facebook en cliquant ici !