crédit photo : asse.fr

Comme avant chaque rencontre, Claude Puel était face à la presse ce midi du côté de L’Etrat. L’entraîneur et manager général stéphanois a répondu à bon nombre de questions et a fait un petit point mercato dans des propos recueillis par Le Progrès. Voici ce qu’il fallait retenir.

Garder de la fraîcheur

Concernant le match à venir face au Stade Rennais, il a expliqué que le challenge serait très haut et que le fait de jouer dans un stade vide allait renforcer son groupe et lui donner du caractère, même s’il est difficile de s’habituer à cela. Son souhait principal étant de garder de la fraîcheur physique et surtout mentale pour ce rendez-vous ainsi que le suite du championnat.

Régularité et concentration

Malgré le très bon début de saison de ses joueurs, il a tenu à relativiser car il n’y avait que quatre matchs joués et que ce n’est donc que le début. Il attend désormais de la régularité et de la concentration dans le jeu puisqu’il sait qu’il peut y avoir de la fatigue, des blessures ou encore des départs et des arrivées.

Un mercato qui s’excite

Au sujet du mercato justement, il a insisté sur le fait que le but principal est de réduire la masse salariale et est conscient que c’est entrain de s’exciter. Étant actuellement leader de Ligue 1, ses joueurs sont scrutés et certains y pensent forcément (ndlr : à l’image de Wesley Fofana). Plusieurs mouvements pourraient alors avoir lieu d’ici le 5 octobre.

Des jeunes qui vont beaucoup apprendre

Outre cela, il a dit que les jeunes allaient pouvoir apprendre énormément de choses durant l’intégralité de la saison et a fait du cas par cas avec Nordin et Neyou. Pour le premier, il a expliqué qu’il avait pour habitude de foncer tête baissée en s’appuyant beaucoup sur sa vitesse et qu’il commençait enfin à s’ouvrir et franchir un pallier. Concernant l’ancien pensionnaire de la réserve de Braga, il s’est montré clair à son sujet en l’annonçant comme un joueur très important, un joueur qui est devenu l’un des leaders techniques de l’équipe.