News

Puel répond aux propos de Roland Romeyer à son sujet !

Le Président du Directoire de l’ASSE, Roland Romeyer, s’est longuement exprimé aujourd’hui dans le quotidien Le Progrès et a notamment évoqué le non-recrutement estival du club, causé selon-lui par Claude Puel : « On en avait parlé avec mon associé en juin. On avait les moyens de recruter. Des joueurs voulaient rester, d’autres étaient disponibles. C’était un choix du manager général (de ne pas recruter, NDLR). Il a pensé qu’avec l’effectif qu’il avait à disposition, ça allait le faire. Ce que l’on n’a pas dépensé l’été dernier, on va le dépenser maintenant. L’argent était prévu au budget ».

Inexactitudes et contradictions

Ne souhaitant pas forcément polémiquer, l’ancien entraîneur des Verts a tout de même tenu à répondre au coprésident stéphanois dans les colonnes de L’Équipe : « Lorsqu’un entraîneur quitte un club, il est tentant de lui faire porter toutes les responsabilités d’une situation (les Verts sont derniers de Ligue 1, avec 12 points, à l’issue des matches aller). Par respect pour ce que représente l’ASSE et l’objectif de fin de saison (le maintien), je n’ai nullement l’intention de perturber staff, joueurs dans leur entreprise. C’est pourquoi, je ne polémiquerai pas quant aux inexactitudes et contradictions tenues dans Le Progrès par la direction du club me concernant. Je reste attaché à l’ASSE, à son devenir et à toutes les personnes que j’apprécie en son sein, – salariés, staff, joueurs – et auxquelles je souhaite le meilleur ».

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

(1 commentaire)

  1. Vous vous rendez compte?, nous avons deux 3ème âge a la tête de SAINTÉ ? Apparemment beaucoup de joueurs sondés ne veulent pas venir même gratuit chez nous ? quelle honte messieurs ! Si d’ici là nous ne recrutons pas de vrais joueurs d’expérience ce sera un grand CATACLYSME pour un club comme SAINTÉ. A propos de la vente, ses 2 clowns ne veulent pas vendre, même si un investisseur arrive avec un gros chèque de plus de 400 millions d’euros les 2 bouriquots trouverons toujours des prétexte. Il faut vraiment que ses 2 plaies dégagent ! Ral Bol!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :