Comme à accoutumée, me manager général stéphanois, Claude Puel, était en conférence de presse d’avant-match hier et s’est exprimé au sujet de son groupe. Il explique qu’il compte sur tout le monde et que rien n’est écrit, laissant ainsi sa chance à chaque joueur capable d’être acteur dans un match.

Des joueurs différents

« Je compte sur tout le monde. Tous les joueurs travaillent, donnent leur meilleur et peuvent apporter quelque chose à l’équipe. Que ce soit en débutant ou en entrant. À conditions, je le répète, d’être acteurs et d’être en capacité de confirmer les bonnes choses entrevues lors  de notre dernier match. S’il y a un onze qui se dégage, ça se fera naturellement. Je ne l’imposerai pas, ça dépendra des productions des uns et des autres. Il n’y a rien d’écrit. On va enchaîner cinq matches rapprochés. Les états de forme vont entrer en ligne de compte, tout comme la capacité des joueurs à répéter les efforts tous les trois jours. Il y a des gars endurants, d’autres beaucoup moins. Ce n’est pas péjoratif, c’est un fait. »