News

Puel commente la prolongation de contrat des entraîneurs du centre de formation

L’entraîneur et manager général de l’ASSE, Claude Puel, a livré ses impressions au sujet des prolongations de contrat des différents entraîneurs du centre de formation stéphanois. Il a affiché sa joie de les voir s’inscrire dans l’avenir du club et en a donné les raisons dans des propos retranscris sur asse.fr.

La formation, l’élément de base du projet Puel

« Nous avons débuté un nouveau projet en nous appuyant entre autres sur notre formation afin d’en faire l’élément de base. Je suis très heureux que tous les éducateurs, à qui nous avons proposé une prolongation de contrat, aient choisi d’accompagner le devenir du club et je les en remercie. Il était important de s’inscrire dans une certaine continuité, de partager cette aventure où nous devons toujours être plus exigeants dans notre entreprise afin de relever les nombreux défis qui nous sont demandés. Beaucoup de nouveaux et jeunes éléments ont incorporé le groupe professionnel. C’est un objectif très ambitieux, une importante responsabilité mais aussi un grand privilège de développer tous ensemble, de la préformation jusqu’à la postformation et l’équipe première, des joueurs à potentiel pour tenir les premiers rôles en Ligue 1.« 

(3 commentaires)

  1. Ha oui pour ça je PUEL est en ébullition pour la signature des éducateurs. Par contre mes foutu de recruter un vrai attaquant. Romeyer a tuer ce club avec le transfert raté de Mostafa. Quel honte! un bouriquot ce mec .sa me dégoûte de voir la descente aux enfers de SAINTÉ.

  2. si c est Puel est content ça veux dire que ça vaux rien comme lui….club de baltringues, joueurs, entraineurs, dirigeants, présidents….

  3. Tu M étonne qu il est content, les entraîneurs des jeunes font leurs boulots pas comme puel,ils forment des bons joueurs mais puel ne sais pas les faire joués dans son équipe, là c est notre gros soucis, prolonger les entraîneurs du centre de formation et lourde puel qui lui est notre gros problème depuis son arrivée avec bien sûr nos deux burnes de présidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :