Présent en conférence de presse, Claude Puel s’est exprimé au sujet de l’adversaire des Verts du week-end, le Nîmes Olympique. Il a notamment tenu à mettre en garde par rapport à cette équipe nîmoise et a rappelé que son équipe n’était pas archifavoris comme pouvaient laisser l’entendre certains médias. Extraits.

Un combat peut importe l’adversaire

« Attention, c’est un adversaire qui ne se laissera pas faire. Cette équipe a des valeurs morales et va être bien présente physiquement. Ses joueurs sont capables de mettre beaucoup de densité physique dans les duels, d’exercer un bon pressing et de pratiquer un jeu assez direct grâce à une grande présence sur les deuxièmes ballons. Il faudra être prêt. Alors si vous considérez qu’on est archifavoris comme vous le dites, vous vous trompez. D’ailleurs, aucun club ne l’est mais il ne doit pas y avoir de pression supplémentaire sur ce match. Il faudra s’employer et s’attendre à un combat quel que soit l’adversaire. Nîmes ne viendra pas en victime. C’est une équipe qui ne lâche pas et continue de batailler dans la difficulté comme nous le faisons. Ils ont des arguments comme n’importe quelle équipe. Il faut rester lucide, même ceux qui jouent les premiers rôles ne peuvent pas dire qu’un match est gagné d’avance. »

Une équipe avec des joueurs de qualité

« Ce championnat est très difficile. Chacun a son mot à dire et tout le monde s’accroche. Aucune équipe ne donne la sensation de lâcher. Les dirigeants de Nîmes connaissent une situation financière délicate mais je vois à travers ça un argument supplémentaire pour mobiliser leurs joueurs. Je le répète, il faut s’attendre à un combat car cette équipe a fait un super début de saison. Elle a la capacité à mettre beaucoup de pression et possède des joueurs de qualité comme Ferhat ou Roux. »