Opposée à l’OM ce soir pour le compte de la quatrième journée de Ligue 1, l’ASSE s’est malheureusement inclinée sur un score assez large de 3-1. Un match qui a globalement été maîtrisé par les joueurs de Jorge Sampaoli face à des stéphanois trop moyens. Retour sur cette rencontre.

Kolo répond à Guendouzi

En première période, les Verts ont eu énormément de mal à exister durant la première demi-heure et ont encaissé un but à la 23ème minute. Malgré un joli retour d’Yvann Maçon, Konrad De La Fuente a réussi à servir Mattéo Guendouzi dans la surface, qui ne s’est pas fait prier pour tromper Etienne Green d’une frappe à ras-de-terre. Les hommes de Claude Puel sont tout de même parvenus à égaliser dix minutes plus tard grâce à Timothée Kolodziejczak. Le latéral gauche stéphanois a placé une belle tête décroisée sur un corner bien tiré par Adil Aouchiche. Une égalisation qui a par la suite insufflé un nouveau souffle à l’équipe et donné des débats plus équilibrés jusqu’à la mi-temps. Au total, les marseillais ont tiré 8 fois au but pour 2 frappes cadrées (et un poteau de Guendouzi) alors que nos stéphanois ont quant à eux cadré 4 fois en 4 tentatives.

Un temps-fort pas concrétiser

Lors du second acte, l’ASSE n’a pas réussi à concrétiser son deuxième temps-fort du match (d’une durée de dix minutes seulement en début de deuxième période…) et a vu l’OM prendre assez aisément le dessus. Dès la 51ème minute, Gerson a permis à son équipe de prendre les devants en fusillant Green au point de penalty. Par la suite, les Verts ont réussi à mettre à mal les olympiens et Denis Bouanga a notamment mis à contribution Steve Mandanda qui a réalisé un arrêt chanceux quelques minutes après ce deuxième but. Au sortir de ce temps-fort stéphanois, Marseille trouva malheureusement la faille pour la troisième fois grâce à Cengiz Under d’une belle frappe enroulée à l’entrée de la surface. Un coup de massue qui a plombé la fin de match de Saint-Étienne, même si l’équipe est parvenue à se procurer quelques occasions (11 frappes/7 cadrées au total pour l’ASSE contre 19 tirs/5 cadrés au total pour l’OM). En toute fin de rencontre, l’arbitre aurait pu (dû) siffler un penalty logique pour les Verts sur une main marseillaise mais a préféré mettre un terme à ce match. L’équipe de Claude Puel s’incline donc pour la première fois de la saison et pourrait se retrouver reléguable à la fin de cette quatrième journée suivant les résultats de demain. Prochain rendez-vous important dans deux semaines du côté de Montpellier.