Hier soir à la suite du coup de sifflet final, l’entraîneur des Verts Olivier Dall’Oglio s’est exprimé au micro de BeinSports. Mécontent, le coach a pointé le manque d’efficacité, notamment offensive, de ses joueurs. Après vous avoir partagé la première moitié de son interview ce matin, en voici la seconde partie.

« Il faut être dur avec nous-mêmes »

« Il y a certainement une perte de confiance, mais il faut aller au-delà. Il faut arrêter de s’écouter à un moment donné. Quand on est footballeur professionnel on peut être déçu après les matchs, frustré comme on l’est aujourd’hui mais après on a pas le temps. Il faut être dur avec nous-mêmes et puis enchaîner. »

« Bien-sûr on ne s’attend pas à quelque chose de facile [ndlr : pour les barrages à venir]. On a déjà ce premier match à passer qui sera certainement très très costaud, mais nous on doit être capables de faire ça. On a fait des choses intéressantes pour revenir, pour s’inviter dans cette danse avec Angers et Auxerre. On n’était pas prévus au mois de janvier. On a bien développé des qualités, il va falloir les ressortir. »

« Il suffit pas de courir et de vouloir »

Questionné sur la détermination de ses joueurs, l’entraîneur répond : « Les occasions de buts elles sont là, après il faut être déterminé pour la mettre au fond. C’est d’être là et faire le geste au bon endroit, c’est de faire la course pour laisser de l’espace à un copain, de donner la bonne passe au bon moment, c’est tout ça. La détermination, il suffit pas de courir et de vouloir. On a été capables de le faire, on a été capables de marquer des buts. C’est sûr qu’on est plus solides derrière que devant, mais on se doit de devoir progresser. Il nous reste une chance, il faut sauter dessus. »