Présent en conférence de presse ce mercredi midi, Olivier Dall’Oglio était présent devant les journalistes pour évoquer la réception du FC Metz ce jeudi soir. Une rencontre très attendue par les supporters avec des attentes forcément élevées.

L’occasion pour l’entraîneur stéphanois d’évoquer la pression autour de cette rencontre, n’hésitant pas à partager la patate chaude avec les Messins : « La pression, on l’a toujours. Mais on joue une Ligue 1, ce sont eux qui sont logiquement supérieurs à nous. Ça peut nous enlever un peu de pression, mais ce n’est pas énorme. Ce qu’on veut, c’est faire notre match. Ce sont deux finales, il n’en restera qu’un à l’arrivée. La pression est sur les deux équipes.« 

Le coach stéphanois a également abordé la différence de division entre les deux équipes : « Metz a joué toute la saison en L1, ils ont joué des matchs compliqués tous les week-ends. Je ne dis pas que pour nous, en L2, c’était plus simple. Mais c’est différent, il y a plus d’efficacité, de maîtrise dans l’élite… Les Messins sont habitués à plus de vitesse d’exécution. Nous, on devra garder notre efficacité technique et notre puissance pour compenser. Si on perd trop de ballons, ce sera très compliqué pour nous.« 

Enfin, l’entraîneur stéphanois a également évoqué la menace numéro une côté Metz, l’attaquant géorgien : « Metz a joué toute la saison en L1, ils ont joué des matchs compliqués tous les week-ends. Je ne dis pas que pour nous, en L2, c’était plus simple. Mais c’est différent, il y a plus d’efficacité, de maîtrise dans l’élite… Les Messins sont habitués à plus de vitesse d’exécution. Nous, on devra garder notre efficacité technique et notre puissance pour compenser. Si on perd trop de ballons, ce sera très compliqué pour nous.« 

Des propos à retrouver en intégralité sur le site officiel du club.