Actualité

Losilla : « Sur ce que je vois, je pense que les Verts devraient se maintenir »

Né à Firminy et formé à l’ASSE, Anthony Losilla n’a jamais réussi à percer en professionnel chez les Verts mais réalise tout de même une belle petite carrière, notamment en Allemagne où il a performé pendant des années en deuxième division et découvre tout juste la Bundesliga cette saison avec Bochum. Interviewé dernièrement par nos confrères de Poteaux-Carrés, le milieu de 36 ans a évoqué la situation actuelle de son club formateur et a expliqué que l’équipe réussira selon-lui à se maintenir. Extraits.

Une équipe plus épanouie

« Je suis bien soulagé de voir que les Verts sont sur une bonne dynamique qui laisse augurer un maintien qui semblait compromis il y a deux mois. J’ai vu quelques matches de la première partie de saison, et j’avoue que ça me faisait un peu peur. On voyait qu’il y avait un malaise dans l’équipe, on sentait qu’elle n’était pas libérée quand elle jouait. On était un peu tétanisé, on ne se lâchait pas vraiment. On sentait que cette équipe était fragile. Et maintenant, avec quasiment les mêmes joueurs plus quelques renforts arrivés au mercato, on voit que cette équipe est plus consistante, plus épanouie, plus solide. »

Dupraz, l’homme de la situation

« Je pense que Pascal Dupraz est la personne parfaite pour cette mission maintien. On voit que l’équipe obtient de bien meilleurs résultats depuis qu’il est là. Le contenu des matches est tout autre qu’en début de saison. Ça présage un maintien. Sur ce que je vois, je pense que les Verts devraient se maintenir. J’ai regardé le match contre Metz ce week-end. La victoire est étriquée mais elle amplement méritée. Sainté a montré plus d’envie, s’est procuré plus d’occases. Je vois des joueurs libérés comme Ryad Boudebouz par exemple qui rayonne de nouveau, en tout cas un peu plus. Les Verts font plaisir à voir depuis quelques matches, pourvu que ça dure ! »

Des supporters et une ambiance uniques !

« Ce que j’aime beaucoup à l’ASSE également, c’est le soutien du peuple vert. 36 000 supporters pour voir le 19ème recevoir le 18ème, c’est épatant ! Y’a qu’à Geoffroy qu’on voit ça ! Le Chaudron, c’est fort. Moi j’ai connu les années où quand j’étais jeune, j’allais voir les Verts en L2 et il y avait déjà une grosse ambiance. En particulier la saison de la remontée à l’époque de Robert Nouzaret et quelques années plus tard avec Frédéric Antonetti (…) Aujourd’hui l’ASSE se bat pour se maintenir et le peuple vert répond encore présent. C’est beau et en même temps ça ne me surprend pas, ça a toujours été la grosse force de ce club. »

Sainté connu jusqu’à Bochum

« Même de partout, même ici en Allemagne j’en parle et ils connaissent Saint-Étienne. C’est sûr que la Ligue 1 a pris un petit coup au niveau réputation mais tout le monde connaît l’ASSE car son passé a marqué beaucoup de gens Outre-Rhin. Peut-être que Sainté ne parle pas trop aux jeunes allemands de 18 ans mais dans mon entourage, les Allemands qui connaissent un peu le foot savent ce que représente l’ASSE. Alors que je ne suis pas sûr qu’ils connaissent Lorient. Sainté n’est pas seulement connu par son passé glorieux mais aussi pour ses participations plus récentes à l’Europa League. L’ASSE a eu l’occasion d’affronter Wolfsbourg et Mayence, les Allemands ont pu mesurer à cette occasion la ferveur du public stéphanois. »

Si vous souhaitez faire plaisir ou vous faire plaisir, n’hésitez pas à commander une Box Football chez notre partenaire box-football.fr pour seulement 37,90 euros. Un cadeau surprise et un code promo pour votre prochaine commande sont inclus dans chaque box.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :