Les Verts se sont donc enfin réveillés en Normandie après de nombreux matchs très ternes. Dans le jeu, tout n’a pas été parfait, mais au moins l’investissement a été à la hauteur de l’enjeu. Cette victoire contre le leader de la L2 a permis de sauver la tête du coach et de reprendre de la confiance. Globalement, tous les joueurs ont fait un match correct grâce, notamment, au changement de système de jeu.

Larsonneur (6) : Peu inquiété en première période, il a su être décisif en seconde mi-temps. En plus de réaliser des arrêts importants, il a été très malicieux en gagnant pas mal de temps.

Pétrot (6) : Dans un rôle différent de celui qui est le sien habituellement, il a encore une fois réalisé un très bon match.

Briançon (5) : Bien aidé par son coéquipier en défense centrale, il a fait un match correct malgré quelques retards habituels dans les duels.

Batubinsika (6) : Il a parfaitement réussi son duel physique face à Mendy. Rassurant, il a permis de cacher les défauts de Briançon.

Appiah (6) : Enfin aligné à son poste de prédilection, il a très bien géré les attaques caennaises sur son côté. Il aura donc fallu attendre d’être au bord du gouffre pour que Batlles le fasse jouer à son vrai poste.

Fomba (4) : Mis à part le fait qu’il ait provoqué le penalty, il n’a pas réussi grand-chose. Son dilettantisme est une vraie faiblesse et provoque beaucoup de pertes de balle. Il serait temps qu’il s’améliore sur cet aspect de son jeu.

Bouchouari (7) : Sa doublette avec Tardieu semble fonctionner. Il va de plus en plus vers l’avant en perdant moins de ballons. Même s’il a été moins resplendissant au fur et à mesure que le match avançait, il a tout de même fait un très bon match.

Tardieu (6) : Il sécurise le milieu de terrain stéphanois, ce qui permet à Bouchouarri de mieux s’exprimer. Son penalty n’était pas parfaitement tiré, mais a clairement sauvé la tête de son entraîneur.

Diarra (5) : Sa vitesse lui a permis de remporter pas mal de duels et de mettre en difficulté la défense de Caen. En revanche, il n’a pas été très précis dans les derniers gestes, que ce soient ses passes ou ses tirs.

Cafaro (5,5) : Très bon défensivement, il a empêché quelques attaques sur son côté. Offensivement, il n’a pas réussi assez de centres pour être décisif.

Charbonnier (4) : Il a beaucoup pesté contre ses coéquipiers, mais n’a pas eu de grosses occasions. Il n’a pas semblé à l’aise dans son positionnement et a laissé trop souvent la surface de réparation vide.

Sissoko, Lobry, Bentayg, Rivera et Moueffeck sont entrés en jeu en deuxième mi-temps. Ils ont tous apporté ce que le coach leur demandait, et leur match est donc positif, surtout pour Sissoko qui a permis aux Verts de prendre le large.