L’année 2023 a touché à sa fin hier, et le moins que l’on puisse dire est que ce fut encore une fois une année de souffrance pour nous, supporters des Verts. Malgré cinq bons premiers mois, puis un début de saison 23-24 encourageant au niveau des résultats, les Stéphanois se sont écroulés et pointent désormais à la 7ème place. Pas une catastrophe, me direz-vous ?! Pourtant, le retard de niveau de jeu sur les équipes occupant les deux premières places est abyssal. On peut toujours rêver de participer aux barrages, mais avec très peu de chances de parvenir à les remporter. L’Association Sportive de Saint-Étienne devrait donc passer une année 2024 en Ligue 2. Mais cette nouvelle année ne doit pas nous empêcher de vivre des moments heureux grâce à notre club de cœur. Pour cela, l’ASSE devra prendre ces quatre bonnes résolutions et les respecter !

Ne plus se relâcher en seconde période

Ce début de saison a été marqué par de bonnes prestations en première mi-temps gâchées par de mauvaises secondes périodes. Ce fut le cas notamment contre Guingamp et Pau, puisque les Verts menaient facilement en première période pour ensuite s’écrouler et perdre le match. Lors de la dernière rencontre de l’année face à Bastia, la même mésaventure a failli se reproduire puisque les Verts menaient 3-0 avant de sombrer mentalement et de concéder 2 buts en très peu de temps. Ces situations révèlent un gros défaut de suffisance chez les joueurs. Il faudra absolument corriger cela pour espérer jouer les barrages ou faire vibrer le Chaudron.

Mouiller (véritablement) le maillot

Lors de la terrible série de défaites entre novembre et décembre, certains joueurs ont pu donner l’impression de ne pas se donner à fond. D’autres ont donné l’impression de faire semblant de se battre et certains ont ouvertement eu une mauvaise attitude, notamment en ne venant pas saluer les supporters. Ces impressions se sont traduites notamment par un manque d’impact physique lors des duels et des attaques. Un manque d’impact collectif mais aussi individuel. Ce comportement est assez désolant car dans un club comme l’ASSE, il suffit de se donner à fond pour se faire aimer par les supporters. Si les joueurs commencent vraiment à mouiller le maillot, tout ira mieux et une vraie aventure peut avoir lieu. Il ne faut surtout pas faire semblant.

Se lâcher offensivement

Si le début de l’année 2023 fut un feu d’artifice offensif, surtout grâce à Nkounkou et Krasso, ce n’est clairement plus le cas depuis quelques mois. L’ASSE est seulement la 14ème attaque du championnat. Certes, la L2 est un championnat qui se gagne par la défense, mais pour faire virevolter les foules, il faut un jeu offensif alléchant. En fin de saison passée, les tribunes de Geoffroy Guichard se sont remplies car les supporters savaient qu’ils allaient voir des buts. Comme pour la résolution précédente, c’est grâce à l’engouement de ses supporters que les Verts peuvent espérer faire un exploit et monter via les barrages. Les Stéphanois doivent donc se lâcher en attaque.

Vendre le club !

Nous n’avons jamais été aussi proches de la vente du club par Romeyer et Caiazzo. Officiellement en vente depuis de nombreuses années, l’ASSE doit changer de propriétaire cette année. Il en va de la survie du club. Nous, supporters, sommes usés par ces atermoiements et ces mauvais résultats depuis de trop nombreuses années. Nous en arrivons même à douter de notre amour pour les Verts. Nous savons trop bien que les performances du club sont mauvaises à cause de ce processus de vente à rallonge. Le triumvirat ne peut avoir aucune vraie stratégie en n’ayant pas de vision à long terme. Même Dall’Oglio n’a signé que pour 6 mois. On ne peut pas demander aux joueurs de performer si tous les membres du club ne savent pas ce qu’ils feront d’ici quelques mois. Cette navigation à vue empêche tout le monde de performer et fait mal aux supporters. Vendez le club cette année !!