L’effectif au cas par cas : Quelle saison pour nos stéphanois ?

crédit photo : asse.fr

La saison est déjà lancée depuis maintenant six journées et nous avons décidé de jouer les pronostiqueurs concernant les performances de nos joueurs durant cet exercice 2020/2021. Du remplaçant au titulaire indiscutable, tout le monde y passe et nous ne faisons de cadeaux à personne ! C’est parti.

Les gardiens

Jessy Moulin : Notre numéro 30 va réussir une première saison plus que correct dans la peau d’un titulaire mais va tout de même réaliser quelques erreurs qui nous coûteront des points, poussant ainsi Puel à une réflexion quant à savoir s’il doit encore lui faire confiance la saison prochaine.

Stefan Bajic : Quelques matchs par-ci par-là, notamment en Coupe, des jolis arrêts, une seule grosse erreur : une saison de gardien remplaçant quoi pour notre jeune portier.

Etienne Green : Il va vivre une saison totalement blanche mais va beaucoup apprendre aux côtés de ses deux compères. Prêt en National ou Ligue 2 dès la saison prochaine.

Les défenseurs

Alpha Sissoko : Faute de mieux, Puel va l’aligner à quelques reprises mais le latéral de 23 ans ne lui donnera jamais satisfaction puisqu’il n’a pas le potentiel pour devenir un grand joueur. Ceci-dit une ou deux prestations correctes attireront l’œil de recruteurs allemands. Départ pour Mayence contre 3 millions d’euros dès le mercato estival 2021.

Saïdou Sow : À tout juste 18 ans, le défenseur central passe quasiment toute sa saison sur le banc mais a tout de même l’occasion de jouer à peu près cinq matchs, tous réussis. Puel l’estime beaucoup et il en fait un titulaire important la saison prochaine à la place de Kolo, dont je vais parler un peu plus bas.

Harold Moukoudi : Titulaire en défense central, il réalise une saison globalement correcte mais n’arrive pas à franchir un pallier qui pourrait lui donner le statut de « très bon défenseur de notre Ligue 1 ». Tant pis, sa cote a tout de même grimpée !

Timothée Kolodziejczak : Parfois titulaire, parfois remplaçant, notre ancien mangeur de fajitas est auteur de performances en dents de scie. Comme il y a deux ans, il commet une grossière erreur lors du derby à Geoffroy-Guichard à trente secondes de la fin alors que l’ASSE mène 4-3, le coup de grâce pour Puel qui le remet au placard. Il quitte les Verts l’été prochain pour rejoindre le Qatar.

Panagiotis Retsos : Sa polyvalence en fait un élément phare de l’effectif stéphanois, utilisé en tant qu’arrière gauche, défenseur central, arrière droit et même une seule et unique fois en attaquant de pointe (triplé à la clé contre Chambly en Coupe de France), notre grec s’impose brillamment à Sainté et le club n’hésite pas une seconde pour lever son option d’achat.

Gabriel Silva : Blessé de longue date, il revient, réalise un bon match contre Angers début décembre puis un mauvais à Bordeaux le week-end suivant et sort sur blessure à la 74ème minute. Il rejouera une seule fois avant la fin de saison, un match de Coupe de la Ligue perdu 12-2 au Parc des Princes où il sera passeur décisif. Il est gardé par la suite mais réalise continuellement les mêmes saisons.

Miguel Trauco : C’est SA saison à notre péruvien ! Je n’aurais pas dit ça si Maçon ne s’était pas blessé mais là je le sens bien. Puel va en faire le latéral gauche titulaire et celui-ci va enfin afficher le niveau qui est réellement le sien. Résultat : 26 matchs toutes compétitions confondues, 3 buts et 9 passes décisives. Le Real pense à lui lors du mercato estival 2020 pour remplacer Marcelo.

Mathieu Debuchy : Comme à son habitude, Debuch réalise des performances de guerrier lorsqu’il est sur le terrain… mais c’est là où le bât blesse. À 35 ans les blessures s’accumulent et il peine à être à 100% tout le temps, malgré son statut de meilleur buteur de la saison avec ses 12 buts en 20 matchs il raccroche les crampons en fin de saison.

Yvann Maçon : Il boss comme un fou pour revenir rapidement à la compétition, dernière journée de championnat il retrouve le banc de touche, Debuchy se pète, il rentre et se fait les croisés de l’autre genou. Décidemment la poisse stéphanoise…

Les milieux

Aïmen Moueffek : Notre international U20 français dépanne de temps à autre à droite à gauche et réalise quelques entrées mais rien de bien époustouflant. Son explosion n’est pas attendue pour cette saison.

Lucas Gourna : Encore trop jeune pour s’imposer au haut-niveau, Puel l’utilise à dose homéopathique et celui-ci ne brille que rarement. Au contraire de Moueffek, il va tout de même réussir un très gros match en tant que titulaire face à Paris en Coupe de la Ligue lors de notre défaite 12-2. La France du foot connaît désormais Gourna.

Mahdi Camara : Souvent critiqué mais jamais égalé, notre Mahdi s’impose comme un titulaire important du onze stéphanois et gonfle ses statistiques sur la saison en inscrivant 4 buts et délivrant 4 passes décisives. Son impact et sa force dans les duels lui faudra tout de même 12 jaunes et donc quelques matchs de suspension…

Yvan Neyou : Après un début de saison canon, la hype redescend un peu pour le milieu prêté par Braga. Au final sa saison est moyenne et l’apprentissage un peu rude mais sa qualité technique et sa bonne vision du jeu laisse entrevoir un super potentiel. Pour 400.000 euros c’est donné, les présidents lui font signer un contrat de quatre ans au terme de la saison.

Ryad Boudebouz : Hola qui voilà, Inspecteur Boudebouz… et oui qui l’aurait cru, placardisé pendant quasiment l’intégralité de la saison, le milieu offensif réapparait comme titulaire lors de la réception de Monaco fin mars 2021 et régale tout le monde. Il termine la saison dans la peau d’un titulaire et délivre 7 passes décisives en neuf rencontres. C’était en faite un coup de génie de Puel qui réussi à le vendre 8 millions à Besiktas l’été prochain. Merci pour tout Ryad !

Adil Aouchiche : Il est encore jeune et peine à vraiment afficher un très bon niveau alors que Puel lui accorde régulièrement sa confiance. Malgré tout, il inscrit 5 buts, délivre 5 passes décisives et nous gratifie de quelques gestes techniques dont il a le secret. La hype autour de lui continue et cette première saison lui aura été bénéfique pour la suite… qui s’annonce GRANDIOSE !

Bilal Benkhedim : Trois minutes de jeu en Coupe et puis c’est tout. Il passe son temps en National 3 avec la réserve et est donc prêté en janvier dans un club de Ligue 2.

Zaydou Youssouf : Gravement blessé l’année dernière, le Z n’arrive pas encore à retrouver toutes ses sensations et se perd de trop nombreuses fois dans des dribbles impossibles lors de la première partie de saison. Puel en a marre et le laisse régulièrement sur le banc en janvier. Il est prêté à Brest le dernier jour du mercato hivernal, retrouve son niveau et revient au top pour la saison prochaine.

Les attaquants

Kévin Monnet-Paquet : Très peu de temps de jeu, peur d’aller au contact, une qualité technique qui en prend un coup : KMP semble sur la fin après ses deux énormes blessures. Départ pour un club de Ligue 2 l’été prochain.

Maxence Rivera : Voilà l’avenir au poste d’ailier. Notre juvénile attaquant entre totalement dans les plans de Puel, grapille du temps de jeu et se montre intéressant dès qu’il en a l’occasion. Il inscrit deux buts, réalise des prestations abouties et devient un joueur important dans l’esprit de Puel dès l’année prochaine.

Wahbi Khazri : Non, non et non, l’aigle de Carthage ne va pas revoler de ses plus belles ailes cette saison. Malgré quelques titularisations, il se perd dans un football individualiste et n’arrive toujours pas à mettre son lob de 40 mètres ou un corner rentrant. Cependant, il expliquera avoir fait « fermer des bouches » lorsqu’il marquera ses deux uniques buts de la saison en Coupe de France contre Raon-L’Étape lors de l’élimination des Verts en seizième de finale, 3-2.

Jean-Philippe Krasso : Voici un joueur qui risque d’avoir très peu de temps de jeu cette saison. En effet, notre J-P n’arrive pas à élever son niveau de jeu et se contente de quelques minutes à droite à gauche. Cependant, Puel reste persuadé qu’il peut le faire devenir Didier Drogba et le conserve l’année prochaine. On ne vous dira rien sur le résultat final, mais croyez-moi, il faudra attentivement suivre ses performances en 2021/2022.

Arnaud Nordin : Notre ailier franchi enfin le cap ! Auteur d’une très bonne saison, il inscrit 6 buts et délivre 7 passes décisives en 31 matchs. Qui a dit que Nordin n’y arriverait jamais ? Oups, c’était peut-être nous…

Denis Bouanga : L’international gabonais sort la même saison que celle qui vient de passer mais n’est cependant pas considéré comme le meilleur stéphanois. Pourtant il a marqué des buts, délivré des passes décisives mais rien n’y fait, son inconstance pousse le club à le vendre pour 20 millions à Everton. Gagnant-gagnant ?

Romain Hamouma : Tiens tiens, enfin une saison sans blessure pour notre numéro 21 et bizarrement, c’est sa meilleure sous le maillot vert ! Il quitte le club l’été prochain avec le sentiment de devoir accompli et termine la saison avec 11 buts et 8 passes décisives. Adieu mon Rom, on t’aimera pour l’éternité !

Charles Abi : Quand il est disponible, Puel l’utilise en tant qu’avant-centre mais il n’arrive pas à se montrer assez décisif. Auteur de trois buts en championnat, il réalise une saison moyenne mais il est jeune et doit simplement engranger de l’expérience. Prêté l’été prochain à un promu en Ligue 1.

ARTICLES SIMILAIRES

Joue la comme Puel : Des pistes libres pour se renforcer ?

Le capitaine de l'ASSE, Mathieu Debuchy, s'est livré aujourd'hui sur la chaîne Téléfoot et a demandé à ce que le club se renforce lors...

Sarramagna : « Les déclarations de l’agent de Ruffier, bien sûr que c’est choquant ! »

Nous vous avons partagé une partie de ses propos ce matin, en voici une autre. Sur les antennes de France Bleu Saint-Étienne Loire en...

Trois de nos prêtés sur les terrains hier

Petit point prêté en ce jeudi après-midi puisque trois joueurs étaient titulaires hier avec leur club respectif. Aucun d'entre eux n'a néanmoins réussi à...

1 COMMENTAIRE

  1. Malheureusement rien de tout ça ne se produira. Puel vient de confirmer qu’il ne compte plus sur Ruffier mais pas plus sur Trauco, Khazri ou Boudebouz. Les Verts devront se sortir les tripes pour éviter la descente en L2. Sans renforts ils sont cuits. Pas d’avant-centre, défense fébrile, milieu sans expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -