L’Edito du Talk : Le Covid est toujours là

Une nouvelle semaine tronquée pour l’ASSE. Pas par sa faute loin de là mais par ce satané virus. Le même qui nous avait déjà privé de football pendant de longues semaines. Pourtant, l’heure était à l’espoir, certes les chiffres des nouveaux cas recensés remontent mais le football devait reprendre ses droits. La finale de Coupe de France et les nombreux matchs amicaux de l’ASSE allaient également en ce sens malgré l’annulation de la réception du Herta Berlin.

Au final il n’en fût rien. 4 cas du côté de l’Olympique de Marseille, 2 cas du côté de l’ASSE. Une rencontre annulée et ce qui devait être le symbole de la reprise du championnat ne fût qu’un rendez-vous manqué.

Un rendez-vous manqué aussi pour Loïc Perrin qui aurait dû fêter ses premiers pas de consultants pour Téléfoot sur ce match. Dommage. A défaut, la France entière a pu constater que le costume bleu lui allait à ravir.

Du côté du mercato, l’actualité a été assez chargé. Claude Puel a remis les choses au clair, bien que pour certains supporters, la pilule Ruffier soit encore assez difficile à faire passer. Je ne leur jette pas la pierre mais il s’agirait de prendre un peu de recul et d’accepter le choix du coach. Un coach qui dirige les entraînements, vit avec le groupe, voit les joueurs, parlent aux joueurs et est le plus à même de décider. Au final, l’ASSE reste assez logique. L’argent manque donc pas d’arrivées sans départs et les postes de latéral gauche et de numéro 9 ciblés en priorité. Laisser sa chance à Abi et Krasso aurait été bénéfique (pour les joueurs ET le club) pour ma part mais je comprends la position de l’ASSE.

C’est justement sur ces postes que l’actualité était centré la semaine dernière. Pas de départ pour Trauco jusqu’à présent et un dossier qui piétine. Dossier qui devait débloquer l’arrivée de Giannoulis. Dommage à nouveau. Khazri est également ciblé par Trabzonspor. Affaire à suivre.

Des points positifs ? Il y en a quelques uns malgré toutes ces mauvaises nouvelles. Déjà la convocation de Wesley Fofana chez les Espoirs de l’Equipe de France. Mérité. Le 4/4 de la réserve grâce à sa victoire sur Besançon. Toujours bon à prendre.

A ce stade de mon édito, je me disais qu’il manquait quelque chose. Le plus important finalement, les supporters. Les deux groupes ont annoncé qu’ils ne viendraient pas au stade tant que l’interdiction de réunion de plus de 5000 personnes ne serait pas supprimée. J’ai du mal à cacher mon plaisir devant une décision pleine de bon sens et de raison.

Il est clair qu’il n’est pas possible pour un groupe de supporters d’animer un stade dans ces conditions. Pleinement conscient et impliqué par rapport au Covid (cf les distributions et cagnottes faites en ligne par les deux groupes), les Green Angels et les Magic Fans restent définitivement dignes et humains en ces temps difficiles. Je ne peux que les féliciter à titre personnel.

Le Covid a encore gagné une bataille cette semaine. Il en gagnera certainement d’autres. Mais tous les jours, je me dis que c’est le football qui gagnera la guerre.

ARTICLES SIMILAIRES

Mercato : Grbic toujours suivi par l’ASSE

Suivi par l'ASSE lorsqu'il évoluait à Clermont, Adrian Grbic a rejoint Lorient cet été pour 9 millions d'euros mais peine à convaincre en Bretagne....

Philippe Tournon (ex attaché de presse de l’équipe de France) : « M’Vila aurait dû avoir 80 ou 100 sélections aujourd’hui »

Invité hier soir sur le plateau de Touche pas à mon poste pour faire la promotion de son livre "La vie en bleu", Philippe...

Infirmerie : Encore des nouveaux cas de Covid-19, des cadres testés positifs !

Après Kolodziejczak, Bouanga, Youssouf et Abi, trois nouveaux joueurs de l'ASSE auraient été testés positifs à la Covid-19. En effet, d'après les informations de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

CLASSEMENT

DERNIERES MINUTES

COMMENTAIRES

NEWSLETTER

- Advertisement -