Défaits jeudi soir face aux Verts, les Messins de Laszlo Bölöni ont perdu le premier round face à des Stéphanois entreprenants malgré la fatigue de fin de saison.

Bien muselé par Nadé et Batubinsika, le vilain Georges Mikautadze n’aura pas réussi à trouver le chemin des filets pendant cette rencontre. (Trop) chambreur la saison dernière, l’attaquant formé dans la banlieue stéphanoise est revenu en zone mixte sur l’accueil houleux que GG lui avait réservé : « C’est normal, ça ne m’a pas dérangé dans quoi que ce soit. Ils m’ont charrié comme je les avais charriés l’année dernière. »