Véritable monument de l’ASSE pendant les années 2010, Stéphane Ruffier aura rendu de jolis services à l’AS Saint-Etienne pendant près d’une décennie.

Malheureusement pour le portier, son aventure stéphanois aura connu une bien triste fin, celui-ci ayant été licencié pour faute grave en 2021.

Un licenciement contesté par l’ancien portier basque, le poussant donc à porter l’affaire devant le conseil des prud’hommes.

Une affaire qui aura duré presque 3 ans et qui a donc connu son dénouement en cette journée du 15 janvier 2024. En effet, le conseil des prud’hommes de Saint-Etienne a décidé d’annuler la mise à pied de Stéphane Ruffier et a donc jugé que son licenciement n’était pas fondé.

L’ASSE est donc condamnée à verser la somme de 852951.31 euros à Stéphane Ruffier.

Une réparation qui n’effacera sans doute pas l’injustice dont a été victime l’ancien gardien stéphanois.