Pour la reprise du championnat de National 3, les hommes de Razik Nedder affrontaient les voisins de Haut-Lyonnais qui pointaient à seulement 2 points de l’ASSE. C’était donc l’occasion pour les jeunes réservistes de s’éloigner au classement de leurs adversaires du jour. Au final, le score est de 2-0 pour l’ASSE, sur des buts d’Amougou et Rivera.

Domination dans les deux surfaces mais nettement moins dans le jeu!

Malgré une victoire 2-0, le coach de la réserve s’est montré insatisfait de la prestation de son équipe. Il faut reconnaître que l’ASSE a eu deux visages aujourd’hui. En première mi-temps, l’ASSE a globalement dominé la rencontre, s’est procuré de belles occasions et a même marqué deux fois (voir les buts de la rencontre ci-dessous). Mais lors de la deuxième mi-temps, le jeu était clairement pour les Lyonnais face à des jeunes verts qui ont beaucoup subi. Et malgré cela, ce sont nos jeunes joueurs qui ont su faire la part des choses et se procurer quelques belles occasions.

La composition stéphanoise

Fall, N’zuzi, Owusu, Djile, Bladi – Gauthier, Amougou, Fall – Aiki, Mayilla, Rivera

Sont entrés en jeu : Kies, Touré, N’Joya Ngapout, Othman et Sarhaoui.
A noter que la rentrée en jeu d’Issiaka Touré fait suite à une potentielle blessure de Boubacar Fall.

La réaction du coach stéphanois

« On est agacé ! Nous sommes exigeants avec nos joueurs et j’estime qu’on a fait une deuxième période à la limite du catastrophique ! On s’est arrêté de jouer, on a manqué de tout. Je suis un optimiste dans la vie donc je vais essayer de retenir le verre à moitié plein en me disant qu’on a fait une très grosse première période. On mène de deux buts à la pause avec des joueurs à dominante technique qui ont pu s’exprimer mais derrière j’effectue mes cinq changements, j’estime que les entrants doivent dynamiser une équipe… voilà j’ai des garçons qui apprennent ce métier. Depuis trois rencontres on gagne, certains ne démarrent pas et ils ont du mal à digérer que l’équipe tourne sans eux. Ils doivent apprendre cette partie du métier, un bon joueur c’est aussi un bon partenaire, un bon remplaçant. Si on veut être honnête avec tout le monde, à part Cheickh Fall qui ne jouait en plus pas à son poste, il n’y a pas grand monde au niveau en seconde mi-temps.

C’est mitigé car à la fois… j’ai pris vraiment énormément de plaisir à voir jouer mes joueurs en première période, on a bien joué au football, j’étais fier de mon équipe… mais derrière… on a manqué de rigueur, de tout ! Ça doit finir avec trois, quatre, cinq buts sur des contres que nous avons en fin de match et on ne le fait pas ! On n’est jamais à l’abri de se faire sanctionner. On a baissé notre niveau d’exigence. Bon… au final je suis satisfait, c’était un match important, on se donne de l’air avec nos poursuivants et on revient au niveau des trois premiers, ça permet de jouer les matchs avec moins de pression. Les garçons avancent d’un côté mais on est formateur et exigeant avec eux donc ils ont pris un peu la foudre après la rencontre (sourire). » Propos partagés par le site Evect.