News

La compo du Talk : Un 4-3-3 avec un trio offensif Bouanga-Khazri-Hamouma

L’ASSE reçoit les Girondins de Bordeaux cet après-midi et a l’occasion de réaliser une très bonne opération sur le plan comptable en cas de victoire. En effet, les hommes de Claude Puel pourraient passer de la 15ème à la 13ème place aux dépens de Strasbourg et de leur adversaire du jour, s’éloignant ainsi encore un peu plus de la zone rouge. Pour cette rencontre qui s’annonce donc importante dans la course au maintien, voici le onze que nous alignerions si nous étions entraîneur des Verts.

Kolo latéral gauche, Khazri faux numéro 9

Aucune description disponible.

Dans les buts, Moulin et Bajic étant toujours absents, nous faisons de nouveau confiance à Etienne Green après une première plus que réussie à Nîmes. Pour la défense, le seul changement réalisé n’est dû qu’à l’absence de Trauco, qui profite du coup à Timothée Kolodziejczak, de retour après sa non-convocation le week-end dernier.

Au milieu de terrain, nous avons longuement hésité quant à savoir s’il fallait de nouveau aligné Adil Aouchiche après son match moyen à Nîmes mais nous avons finalement décidé de miser sur la continuité, surtout quand il s’agit d’un des joueurs sur qui nous plaçons le plus d’espoir. Youssouf aurait par exemple pu être titulaire à sa place, qui plus est face à son ancien club, mais nos sentiments plutôt que notre objectivité ont pour le coup parlé. En ce qui concerne ses deux compères du milieu, nous optons pour la régularité avec les titularisations d’Yvan Neyou en milieu défensif et Mahdi Camara en relayeur (ndlr : l’inverse pourrait également être une idée intéressante à tester selon nous).

Pour terminer, nous déciderions de titulariser Denis Bouanga et Romain Hamouma, non pas en tant qu’ailiers mais plus comme des attaquants d’intérieurs, capable d’occuper le rôle d’avant-centre mais aussi de s’excentrer, d’éliminer, de repiquer dans l’axe, de délivrer de bonnes passes et de frapper. Entre eux deux, nous opterions pour un Wahbi Khazri en faux numéro neuf. L’international tunisien peut occuper ce rôle car il a les qualités pour redescendre un cran plus bas, récupérer les ballons et amener de la création. Il n’est pas forcément un attaquant de surface et il peut s’épanouir dans ce rôle où ses frappes lointaines pourraient faire des ravages.

(1 commentaire)

  1. kolo c nase, kahzeri bouanga des girouettes, aouchiche neyou cissé pas convainquant. on verra….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :