Jessy Moulin s’est engagé mardi en faveur de Troyes pour deux saisons et a donc quitté l’ASSE après 22 années passées en tant que stéphanois. Dans une très intéressante interview accordée au site Poteaux-Carrés, le gardien de 35 ans s’est confié sur son départ et la brève discussion qu’il a eu avec Claude Puel. Extraits.

Une épreuve difficile

« Ça a été très dur de quitter Sainté, on ne va pas se le cacher ! Mais bon, c’est le football. J’essaie de faire en sorte que le quotidien reprenne le dessus. Je m’enferme dans le boulot et je m’investis à fond dans ce nouveau projet. »

L’institution avant son cas personnel

« Mon départ n’était absolument pas prévu. Je suis allé voir Claude Puel quand j’ai reçu l’offre de Troyes. Il m’a dit que si je voulais y aller, le club ne me retiendrait pas. Je ne l’ai pas mal pris mais disons que tout ça restera en moi. J’ai pris cette décision d’accepter la proposition de Troyes. Un peu comme c’est venu. Au moment où je suis allé voir le coach, la hiérarchie n’était pas clair même si je me doutais de certaines choses. Forcément, la fin de saison a été dure à vivre pour moi. Surtout quand tu vois que l’équipe tourne sans toi. Mais le plus important, c’était avant tout que le club s’en sorte. L’essentiel, c’est le club, l’institution, pas mon cas personnel. »